Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Le National Museum

1 commentaire

Le repérage hier d’une petite boulangerie dans notre CC était une bonne intuition. Nous nous régalons de la baguette et des petits pains au lait que Yves va chercher ce matin. Les kiwis, les ananas, les bananes sont savoureux, ce sont les seuls fruits achetés pour le moment. La pluie tombe quand nous nous mettons en route mais après 45 minutes de bus et métro, le sec nous accompagne toute la journée. Le Musée Peranakan, je viendrai le visiter seule, pour ses expositions de poteries, de costumes d’époque, etc.
 
Par contre nous explorons avec intérêt le Musée National, le plus ancien musée de la ville, avec pour aujourd’hui la visite d’une galerie sur le cinéma d’antan, une sur le thème de l’alimentation et un long parcours audio-guidé retraçant l’histoire de Singapour.
  
  

Une annexe très moderne a été ajoutée, après plusieurs années de travaux, au bâtiment central qui lui est caractéristique avec sa jolie coupole. La blancheur extérieure et intérieure inspiré le respect, le calme, la pureté. J’aime un détail : les lampadaires qui se balancent au plafond, attirant les regards vers la grandeur de l’édifice.
 
et les lustres …

La ville est loin d’être déserte, les trottoirs sont peuplés et les attentes aux feux sont étonnamment longues. Certains estiment qu’ils parcourraient leur distance à pied deux fois plus vite sans les feux! En ce dimanche, il n’y a pas que des touristes et des amateurs de shopping mais tous les chantiers fonctionnent 7 jours sur 7, les buildings doivent pousser comme des champignons.
Nous ne serions pas de vrais singapouriens si nous nous arrêtions là … et comme nous nous trouvons au centre ville, nous retournons vers nos librairies et papeteries favorites. Ces dernières offrent un choix de petit matériel de décoration et de bricolage impressionnant, beaucoup de gadgets … et on se laisse tenter. Je passe aussi un moment à observer le remue-ménage au basement 2 de Takashimaya, qui ressemble à une foire où les gens grouilles comme des fourmis.


Après un très bon souper mexicain, nous hélons un taxi pour nous ramener (en 15 minutes plutôt que 45 par les métro et bus) avec nos lourds sacs chargés de très beaux livres, jusqu’à l’université, où KentRidge Crescent est toujours fermée à la circulation, bien gardée par plusieurs motards. Ah, le motos existent … on en voit vraiment très peu et peu de vélos également.
Demain c’est la rentrée scolaire en Suisse, j’envoie un mot à tous mes petits et grands élèves, je pense à eux.

Une réflexion sur “Le National Museum

  1. Intêressant d’apprendre comment vivent ces gens toujours en activité a l’autre bout du monde.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s