Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Raffles Hotel

Poster un commentaire

Imaginons un oasis à l’âme coloniale au milieu de l’effervescence du commerce et du trading. Voilà comment je qualifie le mythique Hôtel Raffles. La semaine dernière, l’admirer depuis le dixième étage du Fairmont nous a donné envie d’y plonger pour une journée.

Il date de 1887 et a été reconnu monument national cent ans plus tard. Dans les années 1920 – 1930, il fut la mecque de célébrités, acteurs et écrivains (Chaplin, John Wayne, …) qui étaient accueillies par un célèbre concierge sikh ; c’est toujours le cas aujourd’hui. Le hall d’entrée est majestueux ainsi que tout le bâtiment qui a gardé son charme d’antan. Ses coursives pour les arcades de shopping et pour l’accès aux chambres sont de bois foncé, donnant sur des cours et jardins malais aux 50’000 plantes. Les suites sont toutes vastes, avec un petit salon et salle-à-manger, aux fenêtres garnies de jolis rideaux et aux volets boisés de style ranch. Le mobilier est dans le décor de l’époque, richement agrémenté de tableaux, lampes, objets divers, tapis d’orient et même de livres ; la salle-de-bain, de marbre avec cette ancienne robinetterie dorée.

L’hôtel occupe tout un carré sur le plan de la ville ; on s’y balade, on s’y perd, on chine entre les boutiques de luxe, les spas aux marques françaises, les bars et restaurants, le théâtre, les salles de réception, les jardins et les fontaines. L’accueil est plus que parfait avec un cocktail maison de renommée, le Sling dont je tairai tous les ingrédients ! Ce doit être un luxe que de s’offrir un mariage ici au Raffles, les jeunes mariés sont tous deux habillés dans les tons crème et se promettent fidélité dans les jardins entourés de palmiers avec le chant des cacatoès … Le service est à la hauteur de la réputation ; de l’accueil (j’ai déjà mentionné le Sling), au service de chambre, aux portiers, aux serveurs … ils ont tous des mots attentionnés, gentils, avec une pointe d’humour.

Le cadre du Grill est flamboyant par ses lustres scintillants, sa hauteur de plafond et sobre aussi dans sa napperie blanche pure, ses couverts avec le palmier éventail qui est également finement brodé sur la serviette. Je reçois même une petite chaise pour y déposer mon sac à main ! Le buffet du petit-déjeuner propose tous les mets froids tandis que les boissons et plats chauds sont préparés à la demande. Un petit garçon voit arriver toute l’équipe des serveurs avec un joli gâteau chocolat garni de bougies … ce n’est pas banal de fêter ses 10 ans au Raffles !

Tout est fait pour avoir le sentiment profond de vivre une expérience unique baignée dans le climat du temps des colonies …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s