Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Vol sur Séoul

Poster un commentaire

En arrivant hier à l’hôtel, je ne me suis pas vraiment rendu compte que j’étais dans l’aéroport lui-même. C’est très agréable de sortir de l’ascenseur de l’hôtel et se trouver de suite dans le Terminal – et c’est même celui d’où part notre vol.
Le check-in est rapide – l’employé s’étonne de nos prénoms à rallonge – et nous avons le temps de nous adresser au guichet de Singapore Airlines pour postposer d’une semaine notre retour en Suisse. Cela donnera une soupape à Yves au cas où le séminaire pour AMA à Shanghai se confirmerait.
Angry bird à Changi

Mon blog souffre de retard et mon intention est bien réelle de profiter du vol pour rédiger. Par contre je m’endors, suis réveillée pour le petit-déjeuner, je somnole à nouveau et lis une revue avant le repas principal; celui-ci est assez bon, moi avec des nouilles aux fruits de mer et Yves du bœuf et de la purée. Le temps passe vite, nous subissons quelques turbulences mais rien de sévère et tout le monde est calme autour de nous. Le commandant de bord annonce 5 degrés à l’atterrissage, le paysage est en effet assez grisouille, brûlé par le gel et les plaques de neige nombreuses. A l’arrivée chacun sort de son sac, écharpe et grosse veste; seuls quelques originaux ou inconscients poursuivent jusqu’au bout en tongs et en short! Les formalités sont faciles et même si elles sont pratiquement les dernières, nous récupérons nos valises.

Nous repérons aisément la Limousine de Korean Airlines, dont je sais qu’elle a un arrêt prévu à notre hôtel. Le bus est hyper confortable – si au moins nous pouvions avoir ce confort dans les avions – le paysage défile, assez plat avec des étendues ressemblant à des dunes ou plages à marée basse et la vue de ces parcelles enneigées nous prépare mentalement à ce qui nous attend pour ces quelques jours. L’aéroport moderne de Séoul, Incheon, est situé sur une presqu’île qui n’est guère habitée. La ville apparaît, la circulation se ralentit – Hyundai et Kia doivent être des marques coréennes tellement elles sont en grand nombre; il faut un peu plus d’une heure pour atteindre le Westin Chosun Hotel.
On quitte Incheon

L’arrivée nous enchante, des milliers de petites lampes garnissent les arbres, les parterres du parvis et de l’entrée. Le service de l’hôtel est top, les hommes à l’extérieur revêtent de gros manteaux au col en fourrure malgré les lampes infra-rouge incrustées dans les plafonds. Nous trouvons une ressemblance avec l’accueil chaleureux, chantant des japonais, tout en étant très protocolaire et avec les courbettes d’usage. La chambre se situe au quatorzième étage, fort confortable et spacieuse – avec toilettes à la japonaise ; c’est l’étage exécutif et ainsi nous pourrons profiter du lounge spécial du vingtième pour le petit-déjeuner, l’apéro et tous les services personnalisés. Et c’est justement l’heure de l’apéro et ses délicieux snacks. Du haut de cet immeuble la vue plonge sur la patinoire de City Hall et ses nombreux patineurs et également sur le joli petit sanctuaire rond Hwangudan. Dans la chambre – et c’est une première pour nous – se trouve à notre disposition un téléphone mobile, dont les communications seront directement facturées directement sur la chambre – et elles ne seront pas chères !
Arrivée au Westin Chosun Les fleurs de la façade du Westin Arbres illuminés du WestinSculpture dans le Lobby Décor intérieur du Lobby Bienvenue au lounge de l'hôtel Le sanctuaire Hwangudan

L’envie de découvrir le quartier est trop forte, nous sortons via une galerie souterraine aux boutiques déjà closes, pour rejoindre Moonsquare et en chemin, surprise, une petite librairie à l’enseigne YP Books! Et nous y dénichons même la version coréenne de BMG. Le quartier commerçant Myeongdong est piéton, très animé, les rues et les trottoirs sont givrés et un peu glissants ce soir; les enseignes lumineuses nous font oublier la nuit, les échoppes mobilisent le milieu de la chaussée avec toutes sortes d’articles, des plus divers et aussi de gourmandises.

Quelle enseigne pour une librairie! Version coréenne très colorée! Dans le quartier commerçant Marché de nuit Marché de nuit Quartier commerçant près de l'hôtel

Les coréens nous semblent à première vue très joyeux et très ‘gadgetomaniaques’! Des caches de mobile extravagants, des bonnets avec oreilles de lapin, des porte-clés tout en strass, des collants bizarres, … ne serait-ce pas pire encore qu’au Japon ! Les vêtements, la nourriture, … sont meilleur marché mais ce n’est pas le cas pour les restaurants et bars destinés aux touristes. Le quartier est géant, les boutiques de cosmétique – appelées ici skin food – vraiment nombreuses … j’y reviendrai seule! Je sens que je vais me plaire ici à Séoul, même si le froid nous pique au visage.

Trottinette en strass ... Porte-clés en brillants Jolie petite antenne de cette librairie de Séoul Les orchidées ici aussi Lotte Le parvis du Westin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s