Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

De Tokyo à Singapour

Poster un commentaire

Kato est au rendez-vous dans le lobby à 7h45 pour nous saluer et nous souhaiter bon voyage, bon séjour dans la chaleur de Singapour. Elle fut un des rayons de soleil de mon séjour ; quand le concierge prend ma valise pour se diriger vers le taxi, Kato lui recommande d’en prendre bien soin car elle contient certainement mon blog!

J’avais pris samedi les tickets pour le train Skyliner de 8h17 qui nous mène à Narita. Les derniers petits achats de souvenirs et comme pour nous dire de revenir, une dégustation de saké nous est proposée, à 10 heures du matin! L’aéroport est géant mais l’organisation fonctionne pico bello et c’est sans surprise que nous prenons notre vol Singapour Airlines. La durée en est de 7 heures et nous récupérons une heure du décalage. L’Europe a changé ses montres ce week-end mais cela ne se pratique pas ici en Asie. A Tokyo le soleil s’est levé vers 5h30 pour disparaître aux alentours de 18h durant notre séjour; la ville se situe environ à la latitude du nord de l’Afrique, Alger.

J’ai obtenu des sièges à la porte de secours, nous avons bien de la place pour les jambes et nous discutons avec l’hôtesse qui est assise face à nous. Elle vit à Singapour mais est japonaise, originaire de Nagoya; elle sera en escale justement dans sa ville d’ici quelques jours. Nous lui racontons notre plaisir d’avoir passé un mois au Japon, ce qui déclenche chaque fois un sentiment de contentement et de fierté. Tokyo et Singapour sont deux aéroports très fréquentés d’Asie; à Tokyo l’avion a pris place dans une longue file d’attente avant le décollage tandis qu’à Singapour, il tourne plusieurs fois dans les airs avant de pouvoir se poser.

Les documents préparés par NUS sont en ordre, le passage de la douane se fait aisément, nous récupérons nos lourds bagages et prenons le bus navette pour les hôtels de la ville (nous y serons seuls, une chance et un timing parfait). Oh quelle bouffée d’air chaud en franchissant les portes de l’aéroport et nos sens sont en éveil, les souvenirs remontent à la surface. Tous ces bateaux au large de la côte, cette large avenue verdoyante avec ses palmiers, ses bougainvillées puis la ville qui approche, Marina Bay Sands et les « champignons » des Gardens.

L’hôtel Naumi a changé de mains, a été rénové; nous y serons très bien pour la première nuit. Nous reconnaissons le parfum d’ambiance dans le lobby et la superbe piscine débordante sur le toit; le lit est énorme, le décor de la chambre est devenu plus moderne, la salle-de-bain est équipée du gadget qui occulte les portes vitrées.

Voici que j’ai l’impression que Singapour est plus petit, un village à côté de Tokyo! Tout semble proche et nous rejoignons Jean-Luc à pied au Mandarin Oriental. Invité avec son ami San Degeimbre au World Gourmet Summit, nous avons le plaisir de passer la soirée ensemble avant son départ demain. Il se souvient de la saveur des wantons et nous lui faisons goûter ceux du Din Tai Fung; cela avait été notre premier restaurant à Singapour, avec Jan en 2012. Et pour bien dormir, un cocktail typique de Singapour, le Sling, dans la cour du mythique hôtel Raffles.

Cela nous paraît bizarre mais cela soulage de comprendre ce qui se dit et de pouvoir lire – notre cerveau est à nouveau assailli d’informations!

photo Image Image 3 Image 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s