Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

La Swiss connection des nanas en visite à Tokyo

Poster un commentaire

Alors que l’adresse de Maude ne s’était pas positionnée au point exact sur mon mapsgoogle, nous nous retrouvons … un peu aidées par nos maris qui en profiteront pour chatter pendant que nous nous cherchons. Il y a une année, nous faisions connaissance à Sydney et c’est d’Australie qu’elle est arrivée au Japon en cette fin de matinée, pour y suivre un atelier Ikebana. Après le grand plaisir des retrouvailles, c’est parti pour une expédition à nous deux dans le Tokyo tantôt hyperactif moderne du quartier de Shinjuku, tantôt dans les ruelles vraiment traditionnelles de Golden Gai ou autour du sanctuaire Hanazono et son petit marché de brocante.

Nos rires ne doivent pas toujours passer inaperçus, sillonner dans une telle ville est souvent cocasse et réserve des surprises – de plus, nous sommes moyennement équipées en systèmes de repérages sur nos téléphones portables (et pourtant nous en avons trois). Maude reprend gentiment ses marques dans l’utilisation du métro, cela reste un apprentissage constant que de se déplacer à Tokyo …

Nous parvenons au terme de notre boucle exploratoire devant le Shinjuku Gyoen Park; étant toutes deux des amoureuses de jardins, c’est tout d’abord la déception qui nous habite en voyant que le parc ferme ses portes à 16h mais tout compte fait, sirotant une bière sur une terrasse en face, nous nous consolons en observant la foule dense qui en sort, avec de gros sacs de pic-nic, pendant un bon vingt minutes sans discontinuer – le paysage aurait été trop différent des superbes photos que nous avons pu admirer à l’exposition. Chacune, nous promettons d’y venir un autre jour que le dimanche.

C’est dans un autre jardin japonais, petit et mignon, que j’ai donné rendez-vous à Yves ainsi que nos amis Hélène, Elmar et leur fils, qui commence demain un semestre à l’université de Sophia. Toute une journée à parler français, pouvoir communiquer, cela me fait du bien. Happo-en est un « resort » où les japonais viennent célébrer leur mariage ou tout autre événement. Le cadre du jardin avec ses bonsaïs, ses érables, son étang pour les photos est superbe et les restaurants doivent être à la hauteur. En tout cas, le Enyu que j’ai choisi (et fait réserver par Sheena pour être bien placés), pour notre souper entre suisses, propose en cette saison un menu kaeseki « cherry blossom » grandiose pour les yeux et le palais.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s