Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Marina Barrage

Poster un commentaire

La météo nous a réservé un beau week-end avec peu de pluie pour la saison, les températures sont fort agréables et le petit vent au bord de la piscine irrésistible. Une sortie à Holland Village nous amène dans le quartier des expatriés, on entend parfois y parler français, surtout au Coffee Bean où le capuccino est très bon et où le wifi attire les clients. Un restaurant coréen, Charcoal, nous fait repenser aux Yakiniku du Japon … le grill au milieu de la table, un choix de viande qui fond dans la bouche, des sauces parfumées.

Dimanche fin de journée a lieu au Centre Culturel juste en face de chez nous, une cérémonie importante de remise de prix à quelques trois mille personnalités et qui voit se déplacer le Président de Singapour. Nous ne sommes pas invités mais nous pouvons constater toutes les mesures de sécurité qui sont mises en place ; une alignée de blocs de béton comme nos Toblerone antichars en Suisse et des portiques sophistiqués de contrôle du passage des véhicules, sur un périmètre important.

Nous avons minutieusement collecté les renseignements et rempli les formulaires pour la demande de visas vers la Chine. Je me rends donc lundi au rendez-vous pris en ligne ; quelle illusion de croire que nous serons ainsi peu nombreux à cette heure-là ! La pièce est remplie de gens qui se déplacent en tous sens, certains remplissent sur place les documents, une dame s’occupe juste de faire des photocopies pour nous quand le format des documents ne convient pas et je fais la file pour obtenir mon numéro, comme chez le boucher. La préposée vérifie tous mes papiers et semble douter du cas de Yves : pour un visa business il faudrait une invitation officielle par le gouvernement chinois  … rien que ça ! Elle m’octroie toutefois un numéro et je patiente avec tous les autres devant la douzaine de guichets. Je présente alors, toute innocente, mes dossiers et la dame me réexplique la même chose. Fort aimablement, elle suggère deux visas touristiques pour cette fois, que je peux venir chercher vendredi. Et c’est gagné !

Le ciel est couvert mais pas trop sombre, je profite de me trouver dans le quartier des affaires pour contourner la baie, regarder les premiers petits sapins de Noël offerts par les sociétés pour des œuvres caritatives et rejoindre les Dômes des Gardens avec l’objectif de parvenir au barrage. Je croise peu de monde sur la balade le long de l’embouchure de la ‘river’ … c’est beau, c’est paisible. J’aperçois le barrage et non seulement celui-ci mais également un énorme espace et bâtiment en forme d’anneau, de spirale qui s’élève. Oh! comme c’est impressionnant … et en me retournant je découvre un autre point de vue de Marina Bay. La plaine au-dessus de l’édifice, couverte de gazon, a la superficie de quatre terrains de football ; c’est un endroit privilégié pour les cerfs-volants. On aperçoit les turbines du barrage dans une grande salle aux parois vitrées et il y a également un joli musée sur la thème ‘Sustainable Singapore’ … l’eau est un sujet de première importance pour la ville. Le barrage s’étend sur 350 mètres, que l’on parcourt sans autre, à pied ou à vélo.
     
Il joue trois rôles pour la population locale ; celui d’un réservoir d’eau qui pourvoit au dixième des besoins de la ville, celui de contrôle du niveau de l’eau dans les zones basses que sont Boat Quay, Chinatown ou encore Clarke et enfin celui d’un espace de loisirs nautiques avec la possibilité de pratiquer du canoeing, du windsurfing ou d’admirer des ‘light water shows’. Lors des fortes pluies – et nous savons qu’elles peuvent être fortes – et en rapport avec les marées, il régule le niveau du bassin, qui représente un sixième de Singapour et qui s’immisce dans les quartiers habités dont certains ont été repris sur la mer. La ville est donc maintenant épargnée des inondations connues par le passé.
Je n’avais pas vu figurer le site sur les guides touristiques et ma surprise en est d’autant plus belle. Sur le toit du bâtiment et aussi sur le barrage lui-même, le vent marin fait rêver, la vue se porte au loin soit vers la ville, soit vers l’océan et ses gros porte-containers en stagnation.
    

Et cela me donne envie au retour de faire un bout de chemin sur un de ces ferries pour touristes, qui me ramène à Clarke … un moment de navigation fort agréable. Clarke commence à revêtir ses décorations de Noël et Jingle Bells résonne déjà dans les centres commerciaux.
   

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s