Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Beijing – Shanghai

Poster un commentaire

Karen et le chauffeur viennent nous chercher à l’hôtel à 8 heures pour nous accompagner à la gare; le train est à 10 heures mais la circulation est dense à toute heure dans cette ville où les distances sont également grandes. Il parvient à emprunter de plus petites rues et ainsi nous pouvons admirer les danseurs de Tai-chi et le bord de la rivière … une jolie promenade pour une autre fois. Karen est toute triste de nous voir partir, elle s’est attachée à nous et assure qu’elle fera tout son possible pour nous permettre de revenir à Beijing; elle est énergique, charmante et très chaleureuse. C’est elle qui a concocté la campagne de publicité pour le sommet de lundi, avec une page entière dans leur revue du mois d’octobre, de novembre mais aussi les affiches grand format qui passaient sur les écrans à l’aéroport! Nadia Thalmann l’avait vue, surprise, et cela fait grand plaisir à Karen de l’apprendre. Elle repart ce soir à Chongqing, sa ville de résidence où se trouve le siège de Business Review (BIZMEDIA).

Nous arrivons bien en avance à destination, quelques photos et embrassades avant de nous dire au revoir; nous passons une fois encore un portique de sécurité, nous faisant dépasser et bousculer par des gens pressés. Le hall est très vaste, super propre, avec de nombreux magasins aux marques connues en Europe, et qui a presque des allures d’aéroport.
South Rail Station Beijing Gare de Pékin Notre porte d'embarquement
Un train rapide va mettre moins de cinq heures pour rejoindre Shanghai; il paraît hyper long, avec une jolie silhouette blanche affinée et un confort appréciable. Notre voiture est au complet au départ de Pékin, se vide et se remplit aux arrêts intermédiaires, dont Nanjing, l’ancienne capitale. Et chaque fois c’est comme un poulailler qui caquette et qui caquette … avant que le calme ne revienne, soit ils dorment, soit ils mangent. La vitesse du train est affichée en temps réel, le maximum sera 307 km/h.

Train grande vitesse TGV Beijing - Shanghai
Yves peaufine sa présentation de ce soir, avec des textes en anglais et en chinois car le public sera varié; c’est Swissnex qui l’invite et qui a fait l’annonce aux anciens étudiants suisses mais un des traducteurs chinois du livre y fait allusion sur son blog, ce qui a amené des participants d’entreprises locales également. Mon objectif de rédaction durant ces heures de voyage s’est tout naturellement transformé en repos … j’en avais sans doute besoin! Mon blog attendra.

A la sortie de la gare de Shanghai, sur plusieurs centaines de mètres, les gens s’enfilent dans un long corridor pour attendre un taxi; ceux-ci se suivent à trois de front, impressionnant la rapidité d’action mais heureusement que j’ai imprimé le nom et adresse de l’hôtel en chinois car je pense que les chauffeurs de taxi ne sont pas du tout à l’aise avec l’anglais. L’entrée dans la ville fait penser à une grande métropole américaine, avec une forêt de buildings, des autoroutes qui se croisent et se surpassent et dont les accès sont régulés par des policiers pour fluidifier le trafic.
Taxi Touran à Shanghai

L’hôtel est situé en plein centre, proche de la célèbre Nanjing Lu qui fait 10 km, la plus longue rue commerçante de Chine … merci mon frère pour la recommandation. L’établissement a un cachet ancien magnifique – semblable au Majestic de Saigon -, le service est très attentionné, la chambre est spacieuse et confortable.
Lobby du Grand Central Hotel Grand Central Hotel Lobby du Grand Central Hotel
La rue commerçante est piétonne sur sa partie Est, elle brille d’énormes enseignes lumineuses alors que le jour faiblit; restaurants, grands magasins, cinémas, théâtres, centres esthétiques, beaucoup de magasins pour les mariages et je retrouve des marques bien connues comme GAP, Swatch, Swarovski, Uniqlo et même Esprit qui ici à deux pas de l’hôtel, a un magasin splendide, très moderne, au décor de bois clair. La température est douce, nettement plus agréable que dans la capitale et le monde se promène en direction du Bund pour découvrir de l’autre côté de la Huangpu River le quartier de Pudong et ses gratte-ciel. Je reconnais le Peace Hôtel, avec son toit vert, construit du temps de Sir Victor Sassoon – 1920 – dont j’ai appris l’histoire lors de ma première conférence FOM à Singapour; cela me fait plaisir de l’apercevoir de mes yeux, l’hôtel bien sûr! On se croirait presque sur une digue de la mer du nord ou sur la promenade des anglais, si ce n’est que la mer s’est transformée en rivière où défilent bateaux de tourisme et également bateaux marchands. Les appareils photos crépitent et deux jeunes chinoises m’accostent pour que je les prenne avec leur sony, on fait quelques pas ensemble, elles sont très gentilles et accueillantes … Olivier me dit que c’est un scénario fréquent, pas méchant, de jeunes qui veulent parler un peu anglais … L’ambiance est très différente de celle de Pékin; les vendeurs sont plus actifs et si je les acceptais tous, je me retrouverais avec quantité de flyers en mains. Les klaxons en bruit de fond permanent, le dynamisme se ressent dans cette ville qui bouillonne; les expatriés y sont plus nombreux de mois en mois.
Yves a donné sa conférence devant des participants enthousiastes et il rentre ce soir bien sûr avec des cornets de cadeaux …
Nanjing Lu Pudong de nuit Peace Hotel sur le Bund Vitrine Esprit ! Nanjing Lu Nanjing Lu

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s