Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Yu Gardens – Bund – Xintiandi

Poster un commentaire

Yves prend le petit-déjeuner avec deux responsables d’une école de formation continue pour entreprises, AMA, qui aimeraient intégrer Business Model à leur programme; le contact passe bien et pourrait déboucher sur des projets communs. Ils sont vraiment chaleureux et c’est Fount, un de leurs traducteurs qui va nous accompagner la journée pour visiter la ville. Tout déplacement se fait en taxi, malgré l’affluence de circulation et nous ne connaîtrons pas la vie souterraine.
Le matin depuis la chambre d'hôtel
Le quartier de Yu Gardens and Bazaar nous séduit, nous sommes en admiration devant toutes ses ruelles de magasins au cachet d’antan superbe; boiseries foncées, dorures, sculptures, toits courbés … merveilleux! Fount ne manque pas de nous signifier souvent le sens des images, des symboles, des messages écrits sur les façades, les portiques, les murs. Le quartier regorge de magasins de bijoux, de l’or en quantité impressionnante et aussi de médecine chinoise traditionnelle. Des échoppes de souvenirs et d’artisans à l’ouvrage s’alignent, exposant des tissages de longues herbes de bambous, des tours de magie, de jolis paysages peints à l’encre noire seulement avec la main, les doigts, les ongles … et je reconnais mes Hulus !
Bazaar de Yu Gardens Bazaar de Yu Gardens Bazaar de Yu Gardens Bazaar de Yu Gardens Bazaar de Yu Gardens Bazaar de Yu Gardens Bazaar de Yu Gardens Tissages Peinture main
Le pont aux neuf zigzags, pour bloquer l’accès aux mauvais esprits, est très photographié, il surplombe un petit étang pittoresque, il mène à un pavillon du thé. Le regard tout autour se porte sur des bâtisses typiques et nous arrivons à l’entrée du jardin lui-même. Construit au 16ième siècle, comme un jardin privé par un officier de l’armée des Mings, il représente en tous sens le jardin chinois type, un des plus beaux et il est divisé en six parties séparées par des murs blancs gardés en hauteur par des dragons qui ondulent. La nature revêt ses couleurs automnales, un mélange de vert, de jaune, de rouge, des bambous, des saules, des érables, des magnolias et camélias.
9 zig zag bridge Sur le pont des 9 zig zag Pavillon du Thé Quartier du zig zag bridge Porte entrée du Yu Garden Moment de plénitude Décor de rêve Dragon gardien
L’eau, les pierres, les ponts en demi-lune, les ouvertures rondes mais aussi des pavillons, des corridors, une scène de spectacles … respirent une atmosphère de sérénité, de plénitude, de bien-être. Les chemins sont tortueux, nous menant d’une merveille à une autre, découvrant toujours des visions différentes … un labyrinthe qui nous fait remonter dans le temps, qui laisse notre imagination fulminer devant tant de symboles. Des dragons, des lions, des tigres, des Phoenix, des cochons, des serpents … se cachent, se nichent en sculptures sur les toits courbés, dans les peintures ou gravures sur les murs, signifiant la longévité, la bonne fortune, le pouvoir, l’espoir de réussite, la fidélité, et j’en passe. Ma fascination est grande devant ces messages omniprésents que Fount raconte avec beaucoup de poésie.
Yu Gardens Détail sur une toiture Heureux ! Miroir de l'eau Couleurs automnales Pierre et Eau Pavillon Balcon ciselé

Je pourrais flâner ici des heures mais c’est le moment du déjeuner et nous avons la grande chance d’aller manger au Lu Bo Lang, restaurant qui a accueilli des personnalités comme le couple Clinton, Fidel Castro, le premier ministre du Luxembourg. Il est bien plus simple de laisser commander notre hôte du jour, pour découvrir des plats originaux et variés; j’aime presque tout ce qui arrive pour garnir la table. Les tables me paraissent toujours grandes, pour nous trois par exemple aujourd’hui, mais lorsqu’elle se remplit des plats, elle devient juste bien proportionnée!
Restaurant Lu Bo Lang Plafond d'un passage couvert Ruelle près du restaurant
Les rues de ce quartier nous plaisent énormément même si ce sont des magasins de souvenirs en grande partie; un magasin Esprit encore et sur plusieurs étages des galeries de tableaux peints ou de broderies superbes, de calligraphies, sur la Chine et le Tibet, des magasins de pierres taillées en signes du zodiac ou en bouddha – le jade est très répandu -, des amulettes, des porte-bonheur, des tampons signatures, etc. L’odeur de l’encens nous attire ensuite vers le Temple du Dieu de la Cité, City God Temple; ce n’est pas ici un Bouddha que l’on vient prier mais trois gardes pour la sécurité, le bien-être de la ville. Il est enclavé dans le quartier de Yu Gardens, pas très grand, joliment entretenu et j’y retrouve un tambour, une cloche du temps de l’empereur Jongle, une fresque superbe d’une longueur étonnante où des scènes sont finement dessinées.

Temple Taoïste Temple Taoïste Les Gardiens de la Ville Temple God of the City

Aux alentours les chinois circulent en vélos, vieux, souvent chargés d’un monticule de cartons, de boîtes ou de gros sacs remplis, d’autres ont des vélomoteurs ou scooters électriques – il est interdit à présent d’avoir un véhicule deux roues à essence – qui tirent des charrettes transportant leur petit commerce, qui se fait sur la rue, la lessive pend aux fils électriques … le temps semble avoir fait marche arrière. Ils sont joyeux, nous interpellent gentiment, souvent pour nous vendre quelque chose.
Drôle ! Rues basses Anciens quartiers
Le brouhaha des quartiers modernes est tout autre, les voitures et les taxis klaxonnent en permanence, se faufilant au mieux pour gagner des places dans le flux de la circulation.Le Bund est un long boulevard de 1,5 km en bordure de la rivière Huangpu. Les bâtiments, une cinquantaine, qui le bordent sont d’imposantes constructions coloniales datant de la fin du 19ème siècle, où les architectures s’inspirent des styles romans, gothiques, renaissance européens. Les français, anglais, américains et aussi japonais se partageaient des concessions dans la ville – régies par leur propre police et justice, et en ont fait une métropole financière; même si de nos jours le quartier de la finance s’est déplacé de l’autre côté de la rivière, sur le nouveau district de Pudong, le Bund reste bordé de grandes banques, assurances et également d’hôtels. La maison des douanes est surmontée d’une copie de la célèbre Big Ben londonienne, on l’entend échelonner les heures. Le ciel est mitigé, la brise agréable, j’apprécie la vue de jour cette fois … les gratte-ciel de Pudong, parmi les plus élevés au monde, se dressent jusque bien loin en face de nous; c’est la promenade des amoureux, dit Fount. Shanghai est la première métropole de Chine, avec quelques vingt-cinq millions d’habitants et sept millions supplémentaires y travailleraient sans y résider en permanence … que nous sommes bien petits nous les suisses face à cette ville gigantesque! Une statue de Chen Yi, le premier maire de Shanghai après la déclaration de la république en 1949 trône ici sur le Bund, qui se termine au nord par un parc avec un imposant monument aux héros de la ville. La vue est magnifique et c’est ici que Fount nous laisse terminer notre journée seuls.

Bund Photo Souvenir Bund Pudong Peace Hotel Sculpture dans le parc Monument aux héros De la point nord du Bund Gros bateau marchand

Un de ces bus touristes, Sightseeing, nous dépose à Xiantandi, un quartier que m’a conseillé Agata. Au milieu de hauts buildings modernes – dont celui de MacKinsey – des ruelles piétonnes aux maisons basses qui ont été restaurées et modernisées, tout en conservant le style des Shikumen forment un quartier de bars, cafés et restaurants fort sympathique; façades de briques, fontaines, sculptures de bronze … un peu comme East Square à Singapour. Un musée nous explique comment dans les années 1920-1930, ces maisons ont été épargnées par la ruée des bulldozers pour tenter de conserver un héritage des maisons bourgeoises de l’époque; les travaux furent colossaux! Ces Shikumen font penser aux Siheyuans de Pékin, où la vie se passe en famille dans un enclos bien privatisé au charme assuré et à l’abri de l’effervescence de la rue.
Rue de Shanghai Entrée de Xiantandi TeaTime à Xiantandi Musée Shikumen Xiantandi
Le bus nous redépose ensuite vers People’s Square, qui du temps des colonies correspondait à un grand champ de course, avec aussi piscine et court de cricket; ce fut jusqu’au milieu du vingtième siècle le lieu de socialisation des expatriés qui cherchaient à recréer les loisirs de leur contrée d’origine. A présent c’est un grand parc au milieu de la cité commerçante, avec une place de rassemblement pour des événements ou des manifestations et on y trouve des musées dont le fameux Musée de Shanghai, que malheureusement notre court séjour ne nous laissera pas le loisir de découvrir.

Jamais je n’oublierai Nanjing Lu, où il fait aussi clair le soir que la journée, où la bonne humeur règne dans toute sa splendeur … c’est du moins l’impression que j’ai en cette dernière soirée de novembre. Le gadget à la mode est sans nul doute ces roulettes lumineuses pour mettre sous les chaussures, on en propose tous les dix pas! Les vendeurs sont souriants, joyeux, ils nous amusent. Des attroupements se forment près de gens, plutôt des retraités, qui dansent au son de la musique ou qui chantent, micro en main, heureux de créer l’attraction … le karaoké est vraiment populaire et cette ambiance musicale, ‘bon enfant’, diffuse la bonne humeur. Nanjing Dong Lu bat sans doute le record de vente de contrefaçons; sans cesse, nous sommes accostés pour des sacs, chaussures et surtout des montres suisses … et Yves prend plaisir à leur répondre que la sienne lui convient très bien! Devant un grand Apple Store aux portes closes, les gens sont assis sur les marches et je profite comme eux de faire un petit coucou whatsapp avec la famille!
People's Square Délicieux Canard Laqué

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s