Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Noël dans la forêt

Poster un commentaire

Le taximan s’étonne un peu de notre destination en ce jour de Noël … « mais que vont-ils bien faire à MacRitchie le 25 décembre », doit-il se dire. Nous lui expliquons que nous n’avons pas de famille ici et que nous aimons la nature. En cette période plus calme de fin d’année, les chauffeurs de taxi sont moins stressés et nous avons souvent la chance de tomber sur des bavards ; ils nous font bien rire avec leurs anecdotes et leurs expressions.

MacRitchie est un des grands parcs réservoir d’eau, où nous étions venus nous balader au début de notre installation à KentVale ; à l’époque j’étais en tongs et en jupe mais aujourd’hui c’est avec un long pantalon et en chaussures de marche que je me lance avec Yves pour cette longue promenade.
Nous croisons quelques asiatiques qui font leur jogging, le lac est déserté ce jour de ses rameurs. La forêt est toujours aussi dense et bruyante – j’apprends qu’on appelle cicada, ces insectes qui sifflent en permanence. Yves avance d’un bon pas, les gens que l’on rencontre nous disent « Merry Xmas », je suis le rythme en évitant de porter mon regard sur les bordures du chemin. La chaleur humide est bien là, mes craintes ajoutées à la marche ne font qu’empirer l’état mouillé de tous mes vêtements …
MacRitchie MacRitchie

Nous parvenons à notre but, càd le TreeTop, un pont suspendu de 250 mètres de longueur, à la hauteur de la canopée de cette forêt équatoriale. L’accès est contrôlé par un ranger et un panneau nous avertit du comportement à avoir si l’on croise un serpent sur ce pont ! Tout se passe pour un mieux et la descente se fait sur un chemin construit tout en bois, impressionnant lui aussi par sa réalisation.
Entrée du TreeTop TreeTop TreeTop Le lac au loin TreeTop Treetop TreeTop TreeTop

Et c’est là que des bruits au loin me figent tout d’abord sur place avant de constater qu’il s’agit de singes … tout gentils, tout mignons ; l’un d’eux déguste une orange, posé sur la balustrade, les autres sautant d’arbre en arbre.
Descente du TreeTop Descente Descente

Des panneaux indiquent la direction de Bukit Timah et par là, le chemin devient plus sauvage ; je presse le pas mais cette terre rouge-orangée, boueuse, compacte, collante est glissante. Soudain je reconnais les antennes … c’est parfait, notre but est atteint, nous avons relié les deux parcs … sans pluie, sans bête indésirable, même pas de « giant fourmis of the forest » comme disait Mélina. Le chauffeur de taxi de l’autre jour, nous avait bien dit qu’il fallait être lucky pour voir un serpent !
C'était boueux Les antennes de Bukit Timah
Voilà une belle journée de Noël pour nous deux en forêt alors que Thomas la passe lui sur les pistes de ski avec les familles Cruchon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s