Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Visite de Kuala Lumpur

Poster un commentaire

La nuit fut calme et reposante, si ce n’est le chien qui voyage au-dessus de nous et avoir une ou deux fois. Dans notre ‘open house‘, aucun petit-déjeuner n’est prévu – je m’en doutais depuis hier – et je suis ravie qu’Andrew m’invite à partager celui qui est prévu en ville avec l’équipe organisatrice de Cradle.

La circulation est un peu plus aisée ce matin, il y a beaucoup de bus, de klaxons et il me semble que les feux sont parfois une histoire de décoration. Le centre ville est un mélange de buildings modernes et aussi de superbes bâtisses de style oriental, comme cet hôtel Heritage, qui doit correspondre à notre ‘Raffles‘. Dans un hôtel du centre, proche de Little India, une table pour douze personnes nous attend. Nous connaissons tous les convives, à l’exception de Nasrim, le directeur de Cradle qui était souffrant hier. C’est comme si nous étions des amis de toujours, les discussions sont animées, autour du football, de la nourriture, de Chinese New Year qui se fête bien évidemment ici aussi. A cette occasion il y aura des représentations de la ‘danse du lion’; les malais sont champions en Asie pour ces acrobaties sur des hauts poteaux – comme nous en avions regardé, émerveillés, en Thaïlande. Les artistes ont souvent pratiqué le Kung-fu auparavant. Les malais sont visiblement de bons vivants et eux-mêmes se comparent aux italiens pour leur passion de la nourriture – il faut voir les assiettes qu’ils dévorent ce matin – et aux espagnols pour leur engouement modéré pour le travail!

IMG_8249 IMG_8251 IMG_8252

Nous traversons une avenue pour nous rendre dans l’université où se tient le workshop; le pays compte de nombreuses universités, qui se sont créées récemment car il y avait trop peu de gens formés – trente universités publiques et cinquante privées. Kuala Lumpur recense six millions d’habitants et la Malaisie, trente millions.
Cradle a réuni ce dimanche pour la journée plus de cent personnes, étudiants, entrepreneurs, gouvernementaux, tous très motivés.
Hier soir, Andy qui s’inquiétait de mon programme de ce jour, m’a proposé qu’une de leurs collaboratrices me serve de guide. Ainsi Linda est au rendez-vous et passera la journée en ma compagnie plutôt que d’écouter les conférences.

IMG_8253 IMG_8256 IMG_8259 IMG_8262

Elle paraît un peu soucieuse de pouvoir me satisfaire mais notre entente devient rapidement cordiale et nous partons à la découverte de cette grande capitale. Le pays est une démocratie depuis le départ des colons britanniques, entre 1957 et 1963 quand une partie de Bornéo leur est rattaché et est régi par un premier ministre. Toutefois la royauté est toujours présente et semble rassurer la population. Chacun des treize états de la Malaisie a son propre sultan et tous les cinq ans, à tour de rôle, l’un d’eux devient le roi suprême du pays et occupe le palais de Kuala Lumpur. Le pays se compose de deux parties largement distinctes : la péninsule occidentale où nous nous trouvons et la Malaisie orientale située dans la partie nord de l’île de Bornéo, qui paraît-il est de toute beauté! Le tourisme est une source importante de revenus pour tout l’état.

Le centre de Kuala Lumpur est principalement le siège des entreprises, des commerces et les malais préfèrent habiter à l’extérieur de la ville, dans des quartiers plus calmes, plus verts, moins onéreux. Ainsi ce sera aussi un peu une découverte pour Linda aujourd’hui, à qui chacun ce matin a voulu donner des conseils! Nous allons souvent nous déplacer en taxi et elle se fait un plaisir en négociant le prix de la course – les touristes peuvent toujours demander de payer au compteur. Les tours jumelles Petronas sont le fleuron de l’économie, le symbole du 21ième siècle pour la ville. Elles renferment un centre commercial flambant de marbres, des étages de bureaux dont ceux de la société Petronas et également une salle de concert, où se produira cet après-midi Hélène Grimaud … Les tours s’élèvent imposantes à 88 étages et une passerelle intermédiaire les relie; malheureusement il n’y a déjà plus de possibilité d’y monter aujourd’hui. Le parc aux alentours est très agréable, avec des fontaines, une pataugeoire où les enfants s’amusent, des arbres centenaires et comprend aussi un centre des congrès.

IMG_8305 IMG_8273 IMG_8272 IMG_8271 IMG_8265 IMG_8266 IMG_8278 IMG_8279 IMG_8282

A défaut de pouvoir accéder à la passerelle, nous optons pour la KL Tower – ou Menara en malais – qui logée sur une colline nous offre une vue éblouissante sur toute la région, bien au-delà de la ville. C’est une des hautes tours de télécommunications comme il en existe dans plusieurs pays, celle-ci mesure 421 mètres. Linda est ravie d’y grimper avec moi, elle y est venue étant enfant et à l’époque elle ne se souvient pas de l’open deck. Le vent souffle, le soleil est chaud, nous tournons tout autour et elle tente de reconnaître et me décrire les différents quartiers et bâtiments, le marché, le nouveau palais royal, la mosquée nationale, etc. Avec mon ticket d’entrée en tant que touriste étrangère, j’ai moi droit à une photo prise de tout là-haut, un beau souvenir.

IMG_8300 IMG_8299 IMG_8290 IMG_8293 IMG_8296 KL Tower IMG_8289
En direction du sud-ouest nous nous faisons déposer au Central Market, dont tous m’ont parlé ce matin. Ce grand marché couvert est très ancien et si à l’époque, on y vendait fruits, légumes, poissons, épices … de nos jours, il est transformé en un énorme centre pour le textile, les bijoux, les antiquités, les souvenirs. Je suis émerveillée par ces couleurs, les parfums d’ambiance, les pashminas ou les fouloirs en soie dont on ne sait lequel choisir, les pantalons Aladin, les batiks dont je suis fan, les tuniques et les robes, les colliers et bracelets, les petites boîtes ou coupelles … Woah! Il faut absolument que je me raisonne, les bagages pour le retour en Suisse seront limités. C’est tellement vivant, rayonnant … les vendeurs et vendeuses sont quelquefois un peu insistants mais rien de comparable avec la Tunisie ou l’Inde, me dit Linda.
Dans ce marché couvert, à l’étage, un restaurant nous fait de l’œil pour le lunch et je la laisse choisir de délicieux petits plats et vu qu’elle n’aime pas ce qui est fort épicé, je suis ravie – une soupe de poulet au ginseng, du poisson sweet and sour et ce légume que nous avons découvert hier soir, le pucuk paku. Il s’agit d’une fougère comestible et c’est très savoureux ce midi, cuit dans une soupe épicée de lait de coco avec des patates douces et des crevettes … je me régale! Pour la boisson, elle choisit un sirop de Sour Sop, le fruit du corossolier, un voisin du durian et moi de Roselle, la fleur de l’hibiscus. Le patron et son personnel sont vraiment très sympathiques et le cadre est fantastique, le restaurant étant conjointement un magasin d’antiquités.

IMG_8318 IMG_8306 IMG_8305 IMG_8307 IMG_8312

IMG_8316 IMG_8314

Chinatown ressemble un peu à celui de Singapour pour ses alignées de shophouses colorées; ici elles mériteraient souvent des rénovations, le passage est couvert par un toit et les lanternes pour Chinese New Year apportent le caractère festif au quartier vaste et relativement calme pour un dimanche après-midi.

IMG_8324 IMG_8326 IMG_8319

Pour rejoindre ensuite la Mosquée Nationale, au toit en vagues, superbe de tuiles bleutées, nous devons traverser de larges avenues et on y va à l’instinct … un pont enjambe la Klang River dont les murs bordant le canal sont couverts de graffitis qui sont très régulièrement effacés et recréés par des artistes de rue qui se rassemblent sur les berges.

IMG_8332 IMG_8330 IMG_8335

IMG_8329 graffiti-klang-river-c

Une forte averse nous prend un peu par surprise alors que nous sommes proches de la mosquée, où je ne suis pas la bienvenue et comme Linda est elle-même musulmane, je n’insiste pas. Nous rebroussons chemin et rejoignons en train le deuxième quartier typique de la ville, Little India. J’y reconnais les superbes saris scintillants de paillettes, les marchands d’or au poids, les magasins de tissus multicolores, les épices et les fruits séchés … Linda semble préférer ces rues d’échoppes plus serrées à Chinatown et je suis d’avis également que le cachet est ici fort agréable.

IMG_8345 IMG_8339 IMG_8338 IMG_8340 IMG_8348 IMG_8346 IMG_8353 IMG_8354 IMG_8356
Notre escapade se termine par une pause ‘tea Time‘ au Secret Recipe avec un smoothie succulent ‘orange et abricot’ et un cheese-cake, pas très local mais qui nous fait bien plaisir. Nous échangeons nos adresses et Linda serait très heureuse de venir découvrir la Suisse …
C’est à l’heure de la session des ‘questions/réponses’ que nous arrivons à l’université et quelques organisateurs de Cradle se pressent vers nous pour avoir le feedback de notre journée touristique … et devant la photo au sommet de la Menara, ils s’étonnent, se demandant où nous sommes allées! Cela paraît incroyable mais aucun ne connaissait l’existence de la plateforme ouverte … ils se disent prêts à m’engager moi comme guide! Ils ne viennent au centre ville que pour le travail, sans s’y attarder pour visiter.

Les participants au workshop se sont révélés super créatifs et inventifs dans les exercices et très actifs dans les questions; l’intérêt est visiblement important pour cette société en pleine expansion. Je ne doute pas que des interventions futures seraient les bienvenues et ce serait un plaisir de revoir ces gens chaleureux et attachants.

Andrew nous ramène dans notre campagne tandis que Teddy poursuit avec lui pour un souper avec des personnes du ministère de l’éducation; il rentre à Singapour par un vol dans la soirée.
Yves a cogité une petite surprise, nous déménageons pour la dernière nuit vers le centre; Olivier nous a chaudement recommandé le Traders Hotel et nous ne saurions être déçus. Dénicher un taxi, au prix convenu par téléphone par le jeune de Tenggiri s’avère un plan foireux; nous nous joignons finalement à une autre locataire, qui s’avère habiter Singapore dans le coin de Clementi! Elle est passée par son copain malais pour réserver le taxi et nous propose gentiment de partager la course …
Notre chambre donne droit sur les Twin Towers, comme promis par mon frère …, et le spectacle est grandiose! Et une fois encore les tentures resteront ouvertes cette nuit.
Mathieu et Anaelle sont eux sur le départ et j’ai peine à croire que ce grand moment des retrouvailles arrive demain. Thomas les a déposés à Genève, avec ce pincement au cœur de ne pouvoir faire partie du voyage … Nous espérons sincèrement voir se réaliser prochainement le projet d’un séjour en Asie tous ensemble ….

IMG_8364 IMG_8366

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s