Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Balade tranquille au pays du repos …

Poster un commentaire

Oh là là … je pense que le pensionnaire au-dessus de nos têtes est insomniaque, il prend une douche à plus de minuit et se balade toutes les deux heures sur ces planchers qu’il est impossible de faire taire … patience, il ne va certainement pas rester aussi longtemps que nous.

Le vendredi, Yves assiste et participe au séminaire de recherche du département ; il y a une bonne ambiance entre les collègues et les échanges sont constructifs. C’est drôle d’entendre Yves me dire que finalement il comprend presque mieux les orateurs qui s’expriment en anglais que ceux qui parlent français avec leur fort accent québécois. Moi aussi, cela me demande souvent pas mal de concentration et je fais répéter.

Je me voyais en marche pour un petit tour aujourd’hui … et bien non, je monte jusqu’à l’entrée du cimetière de Notre-Dame des Neiges et celui-ci est tellement vaste et beau que je circule dans son labyrinthe de routes. Etrange, pourrait-on dire, comme but de balade mais les photos en témoignent , il s’agit d’un énorme parc, avec des arbres fantastiques, des collines verdoyantes de gazon bien entretenu et les chemins recouverts en cette saison de pollens et bourgeons donnent l’impression de marcher sur un tapis doré. Je ne suis pas seule à errer ainsi, je croise non seulement quelques voitures mais aussi des joggers, des hommes d’affaires qui discutent sérieusement en marchant côte à côte ainsi que des familles venues planter, garnir, entretenir leur tombe.
IMG_9265 IMG_9266 IMG_9346

Le cimetière, lieu historique national, a pris son emplacement actuel en 1855 et depuis, près d’un million de défunts y ont trouvé leur dernier repos ; c’est le plus grand du Canada avec quelques nonante mille tombes réparties sur une superficie de cent-quarante hectares. Les sépultures sont très variées, j’en prends l’une ou l’autre qui me plait, en photo, soit très moderne avec une jolie plaque de verre, soit plus classique avec des sculptures bibliques. A un endroit je tombe sur le quartier asiatique, avec sur des pierres tombales moins imposantes des noms de Wang, Song, Yu.
IMG_9372  IMG_9355  IMG_9354

Dans le cimetière se sont également construits des mausolées imposants, sobres de l’extérieur et très reposants en leur sein ; sur des hauteurs impressionnantes, de grandes plaques de marbre se succèdent, toutes uniformes, au sol une moquette moelleuse et une musique de fond douce – un lieu très propice au recueillement. L’un d’eux que je visite expose une reproduction de La Pietà de Michel-Ange de la Basilique St. Pierre au Vatican.
IMG_9348 IMG_9350

Je vais même traverser un petit bois logé au milieu du cimetière et me laisser surprendre par un bruit, puis la vision d’une grosse boule de poils … ce sont des ratons laveurs qui se baladent et jouent. J’atteins une des sorties, celle du Chemin Remembrance – route qui sépare le parc du Mont-Royal des deux cimetières. Surprise de tomber sur un enclos avec trois chevaux ; c’est l’écurie des onze chevaux de la Cavalerie de Police de Montréal, qui patrouille les rues de la ville et les parcs, offrant un sentiment de sécurité aux citoyens.
IMG_9362 IMG_9368     IMG_9367

Je pousse encore la balade jusqu’au second cimetière, deux fois plus petit et qui était à l’origine plutôt destiné à la population anglophone et protestante. Ils se partagent une partie de la montagne, ils sont entièrement clôturés et seule une petite porte permet de passer de l’un à l’autre et je la trouve. Ce deuxième cimetière est encore plus vallonné, je pense et ses arbres tout fleuris sont merveilleux. Je m’éloigne, je m’éloigne … il est peut-être temps de rentrer vers la Côte-des-Neiges et j’emprunte d’autres allées ; je découvre la Chapelle de la Résurrection et à la sortie une petite bâtisse de pierres au toit d’argent qui pourrait être la maison d’un gardien (pure supposition).
IMG_9370 IMG_9359 IMG_9357 IMG_9344

Il fait encore beau, je remonte vers l’Oratoire St. Joseph. Dimanche avec Yves, je n’ai pas prêté attention au carillon de cinquante-six cloches de bronze, qui ce jour chantent à tue-tête ; ce carillon était à l’origine prévu pour la Tour Eiffel.
Et sous le parvis de la Basilique, je découvre un musée, une crypte, la chapelle votive, une grotte avec la vierge et le tombeau du Frère André. Cela donne ensuite accès à un superbe jardin accroché à la montagne, le Jardin du Chemin de Croix. Le mariage entre les sculptures grandeur nature de l’artiste québécois Louis Parent, représentant la Passion du Christ et la végétation harmonieuse offre un très beau tableau sur fond de ciel bleu éblouissant.
IMG_9374 IMG_9375 IMG_9379 IMG_9382 IMG_9376

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s