Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

En route vers les Laurentides

Poster un commentaire

Yves a peaufiné son cours de ce matin pour une équipe d’Executive MBA, combinée HEC et McGill. Certains auraient déjà été inities au Canvas mais il se rend vite compte qu’ils m’en connaissent pas le vrai sens. Il doit comme souvent raccourcir ses ambitions de cours, ils posent beaucoup de questions, s’activent de suite pour les exercices; le groupe est fantastique, un des meilleurs à ce niveau-là! Et les contacts ne vont probablement pas en rester là.

Sur ce, Isabelle a préparé la valise et c’est parti vers le bureau Avis sur St Laurent bien au nord, proche de l’autoroute. Un léger upgrade dû à la réservations de l’hôtel nous vaut une Ford Fusion bien confortable et qui tire pas mal, dixit Yves. La Transcanadienne No 15 porte le nom ‘Les Laurentides‘, elle permet à quatre de front, de nous échapper de la ville vers la région privilégiée des Montréalais pour le week-end. Nous ne sommes en effet pas seule du tout sur le départ; la circulation est dense jusque Mirabel au moins. Des agglomérations et des énormes centres de commerces à l’américaine se succèdent un bon moment avant que nous découvrions les étendues vallonnées de forêts que nous traversons toujours par cette autoroute tellement large et droite, à la conduite tranquille.

IMG_1769

Je m’amuse à relever les noms des rues, des stations, des villages qui nous sont très familiers – et avec beaucoup de ‘saint‘; telles les localités de Ste Agate, Ste Adèle, St Sauveur, St Eustache ou St Jérôme, un camping nommé ‘Lausanne’, un Mont Blanc ou Gabriel, un motel St Moritz, une rue de Liège ou de Martigny! Nous progressons gaiement entre les immenses forêts de sapins, les lacs et les marais, et les golfs magnifiques.

Mont-Tremblant est notre destination et je ne serai pas étonnée d’apprendre que c’est la même compagnie qui a créé Whistler; un air de ressemblance de ces stations fondées de toutes pièces il y a vingt-cinq ans ou un peu plus. Rien de comparable avec nos villages valaisans, leurs vieux mazots, leurs fermes et anciens chalets au bois foncé. Ici c’est bien sûr fantastique mais on se croirait dans un village Disney, les façades de couleurs, les animations pour enfants, les ruelles de boutiques toutes neuves, comme dans un village de vacances entièrement piéton.

IMG_1773 IMG_1774 IMG_1775 IMG_1780 IMG_1781 IMG_1787

La station Tremblant est le plus haut domaine skiable des Laurentides – 875 mètres! – qui donne accès à nonante-cinq pistes; il est amusant de voir ces domaines créés à des altitudes assez basses où il a fallu déboiser des tranches de forêts pour les pistes, telles des lignes de gazon qui recouvrent une montagne, partant en étoile depuis son sommet. Les activités en été sont aussi largement proposées pour l’escalade, la luge d’été, l’accrobranche, le vélo, le kayak, le quad, la randonnée et les spas nordiques.

IMG_1792 IMG_1794 IMG_1782 IMG_1815 IMG_1886 IMG_1795

Depuis les années 1920, le tourisme est devenu un centre économique des Laurentides; l’enneigement y est bon et on y skie de novembre à mai. Les stations se sont multipliées et se jouent la concurrence, soit par la proximité de Montréal, soit par le ski de soirée ou la motoneige. La station Tremblant est au bord d’un grand lac du même nom et la jet-set anglophone y arrive en avion privé ou même en hydravion. En été, elle accueille un célèbre Festival international de Blues et le week-end prochain ce sera la seconde édition de l’Ironman. Les sportifs sont déjà nombreux pour tester les tracés probablement, la station vit et semble attirer une population huppée; cela se remarque au nombre de Porsches, Ferraris ou Harley qui sillonnent les rues et s’agglutinent dans les parkings des hôtels.

C’est le Fairmont Tremblant que j’ai choisi encore une fois, son cachet intérieur est superbe, l’accueil est vraiment charmant et ici aussi Umi, un Labrador noir est l’ambassadeur canin de l’établissement. Après une balade à la découverte de la station, nous remontons pour le buffet alléchant ‘Surf & Turf‘ de notre hôtel, un choix impressionnant et de qualité, de crustacés, poissons, viandes, fromages, potages, légumes et desserts; le tout avec un service qui semble être un plaisir pour ces dames tellement aimables, qui sont aux petits soins pour nous. Une bonne nuit s’avère nécessaire si nous voulons attaquer le sommet demain …

IMG_1812 IMG_1813 IMG_1810 IMG_1797 IMG_1800

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s