Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Après les qualifications, le conclave se poursuit sans nous …

Poster un commentaire

Le Saint-Laurent fume ce matin, nous sommes face à la mer. Le buffet du petit-déjeuner est ici gargantuesque, il est bien dommage de ne pouvoir goûter de tout. Et c’est à la terrasse, en compagnie de Michel Drucker, que nous débutons en beauté cette journée. Il est en Charlevoix pour affaire et est allé hier soir admirer les bélugas, les baleines à Tadoussac, spectacle extraordinaire. Avec sa coéquipière canadienne Julie Snyder, ils préparent le tournage du nouveau talk-show franco-canadien pour l’automne 2014, qui s’appellera l‘Eté Indien. Ils y accueilleront entre autres, Céline Dion – selon la presse du lendemain.

IMG_2575 IMG_2578 photo

Alain et Martine sont allés rejoindre le groupe du conclave à l’aéroport de Saint-Irénée, où l’activité de cette matinée est un gymkhana; la piste leur est réservée et Alain se fait embaucher pour le chronométrage.

Mathieu a passé ce matin son avant-dernier examen, un oral qui ne se déroule pas vraiment comme il devrait et il sent les vacances approcher. Thomas est bien ancré dans son nouveau job, le lundi sera son jour de congé et dès demain, il est lancé tout seul aux commandes de sa boutique! Yves s’installe sur la terrasse pour un travail à propos des vidéos de BMG tandis que je profite d’un merveilleux massage au Spa de l’hôtel – le premier depuis le Canada, mais que m’arrive-t-il?

IMG_2581 IMG_2586

De l’hôtel, un raide escalier descend jusque Pointe-au-Pic, un bourg longé par la ligne du train touristique, la plage et le fleuve. Nous découvrons ici des maisons au charme irrésistible et dont plusieurs proposent des chambres B&B.

IMG_2588 IMG_2590 IMG_2591 IMG_2593 IMG_2595 IMG_2596 IMG_2598 IMG_2599

Et c’est un peu plus loin dans le village que nous retrouvons nos amis déjà attablés à une terrasse, avec un œil sur Titine. Le restaurant propose des plats agréables pour notre lunch – salades bien garnies et pâtes maison excellentes – et en face je repère une auberge accueillante, au nom presque familier de ‘Chez Truchon‘.

IMG_2600 IMG_2604 IMG_2602 IMG_2601

L’étape suivante se déroule dans l’Arena de Clermont, une énorme patinoire l’hiver que le conclave a louée pour procéder au ‘judging‘. Cinq voitures s’y sont inscrites – trois québécoises, une d’Ontario et une de New Hampshire – elles vont être passées au crible trois heures durant par des juges spécialistes de chacun des modèles. Le but est de leur attribuer des points, dont le nombre global donne droit à une certificat Gold ou Silver ou Bronze.

Nous retrouvons JF, le copain d’hier soir, qui présente son Austin, il s’estime à 987 points sur mille et semble donc certain d’obtenir le certificat Gold. Il nous en append pas mal sur ce monde des collectionneurs de vintages. Cela devient un mode d’investissement aussi prisé que les titres; certaines vieilles Ferraris des années 48-50 se vendent à trente-cinq millions de dollars. Elles prennent une plus-value de dix pourcents chaque année pour autant qu’on l’entretienne un minimum et ce sont des voitures qui finalement roulent peu. Ce certificat Gold qu’il espère obtenir, il le conservera à vie et cela représente une belle plus-value pour son Healey. Il l’a achetée ‘silver‘ et a dépensé des milliers, voire des dizaines de milliers de dollars pour l’amener au niveau ‘Gold‘.

IMG_2608  IMG_2611

Les pièces se cherchent partout dans les ventes et sur le net, elles ne sont pas excessivement chères mais si on ne peut pas bricoler soi-même, la main d’œuvre pour les réparations se chiffre elle beaucoup plus. Il est évident que toute pièce qui ne serait pas d’origine déprécie la valeur. Un autre Alain de Montréal présente également sa voiture, cela fait dix à douze années qu’il l’améliore et la répare; il a dans son garage, trois Austin et il commence la collection des vélos anciens.

L’astuce au début est d’accumuler le maximum de pièces du modèle pour pouvoir parer à tout souci et Martine confirme que son garage est déjà bien encombré! Ce n’est que le début, Martine … Chaque année à Stowe au Vermont, se déroule une grande foire des vintages de toutes marques – plus de deux mille voitures s’y rassemblent – et c’est là aussi un énorme marché de pièces … il faut fouiner. Chaque voiture possède un Journal de bord où toute opération est consignée.

Le conclave se poursuit toute la semaine avec d’autres activités qui doivent être sympas mais Alain doit rentrer pour son travail – Yves aussi d’ailleurs -; ce sont beaucoup des retraités qui ont fait ce long déplacement en Charlevoix. Nous quittons Clermont vers 15 heures, le temps est lourd, chaud, orageux ce lundi. La circulation est vraiment facile et nous atteignons Québec après une heure-et-demi de bonne conduite sans arrêt – un peu toutefois comme dans un sauna, dit Martine.

Arrivé à destination, Alain semble inquiet en s’extirpant de sa voiture, un signal rouge mentionne un problème avec la génératrice qui est pourtant neuve. Et en effet lorsqu’il essaie de la re-démarrer, Titine n’est pas d’accord. Nous la poussons vers une place légèrement en pente, espérant pouvoir la lancer demain matin. Qu’elle se repose maintenant!

IMG_2615

Alain a réservé dans le faubourg de Sainte-Foy, les chambres à l’hôtel Alt, du Groupe Germain. L’établissement est tout récent, très design, j’aime beaucoup la chambre, la lampe de bureau – Alain va essayer de m’en dénicher la marque, elle ressemble à une table design vue au Musée des Beaux Arts – et surtout la douche. Internet est gratuit mais tous les autres services sont par contre payants; dans la chambre, il y a un frigo … vide et une machine à café … sans café, ni sucre, ni lait! Tout se paie en supplément, une politique qui permettrait des tarifs de chambre moins élevés. Et ce soir, le restaurant de l’hôtel est fermé pour cause de Fête Nationale.

L’orage éclate violemment – Martine et moi, avons d’abord pris ce grondement pour le bruit du moteur de notre Titine, deviendrait-on gaga? – tandis que nous faisons la sieste et un peu d’écriture. Puis Alain vient nous chercher pour fêter ensemble la performance de sa Titine! Il fait sauter le bouchon et nous trinquons gaiement.

IMG_2619

Connaissant bien Québec, il nous emmène ensuite en ville, sur la rue Cartier pour trouver un bon restaurant. Le couple des hommes et celui des nanas font chacun un trottoir … nous tombons d’accord sur le Bistro B et cela s’avérera un excellent choix, à recommander. Les jeunes tenanciers sont très professionnels et font tout leur possible pour nous satisfaire; les vins se choisissent sur un iPad, les menus nous sont contés et adaptés. Nous sommes bien dans notre petit coin, c’est exquis et nous rions beaucoup … comme toujours !

IMG_2628 IMG_2621

Le soir, les frères de coeur se penchent avec intérêt sur une vidéo présentant un projet d’architecture …

IMG_2629

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s