Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Le monde du cirque montréalais

Poster un commentaire

Avec le groupe de l’Ecole d’été, Yves fait deux visites intéressantes ; le Cirque du Soleil et Ubisoft. Cette fois, il peut donc pénétrer dans l’antre de cette école du Cirque du Soleil dans le quartier St Michel. Ils ont droit à une visite guidée, une démonstration des artistes à l’entraînement et aussi à un atelier pratique – Yves se révèle comme ayant des qualités de danseur ! C’est ici au ‘Studio du CdS‘ que sont formés tous les artistes dénichés de par le monde, principalement des athlètes qui seront éduqués aux arts de la danse, du spectacle, de l’expression orale, du théâtre, de la clownerie. Cette formation dure environ quatre mois dans un cadre de vie communautaire.

Tout se fait sur place et les employés – non artistes – sont donc très nombreux et dans des disciplines variées. Il y a tous les problèmes administratifs à régler, permis de travail, assurances santé et accidents, les visas pour les tournées internationales. Ils ont leur équipe de physio et médecin; les costumes sont entièrement confectionnés sur place et cela va même jusqu’au fait qu’ils achètent du tissu blanc qui sera teint ici et ensuite façonné – par crainte qu’un tissu et coloris ne soient pas suivis par un distributeur aussi longtemps que ne durent certains de leurs spectacles. Chaque artiste est mesuré sous toutes ses coutures et un moule de son visage est réalisé pour les essais de chapeaux et maquillages. En ce qui concerne le maquillage, les artistes apprennent à se le poser eux-mêmes.

Leur matériel et leurs décors – anneaux, trapèzes, rideaux, échelles, etc – sont confectionnés en grande partie également par des ouvriers-techniciens employés de la société. Tout spectacle est créé au Studio que ce soit un spectacle permanent ou un spectacle qui va partir en tournée. La vie quotidienne des artistes et celle des employés se mêlent ici dans un cadre de vie qui se veut ouvert à l’art; le bâtiment imaginé par Dan Hanganu est coloré et original, il y a quatre grandes salles de danse et cinq d’entraînement physique, de nombreuses œuvres d’art décorent les corridors et les zones communes.

Le groupe de HEC est invité à manger dans la ‘cantine’, située au sommet de l’édifice avec vue sur la TOHU (la cité des Arts du cirque), les logements des jeunes, les potagers et jardins. Patrick présente Yves à un vice-président du CdS; ils vont probablement se revoir (il viendra d’ailleurs assister à l’atelier d’Yves le samedi suivant) – l’innovation, le changement vers de nouveaux concepts sont leurs objectifs actuels. Ils ont été bien copiés et souhaitent se diversifier pour se différencier à nouveau.

photo

La seconde visite chez Ubisoft se passe également dans un monde très secret, le monde des créateurs de jeux vidéo. L’entreprise est aujourd’hui le troisième développeur mondial, il s’agit d’une société française créée en 1986 par les frères Guillemot, des bretons du Morbihan et les antennes sont présentes en Europe, aux US, au Canada, en Chine et même au Japon. Ubisoft Montréal est le plus gros studio de développement interne, il compte deux-mille-trois-cents employés sur les huit-mille que dénombre la société au total. Ils sont concepteurs, dessinateurs ou réalisateurs; il s’agit de toujours inventer un monde qui surpasse l’imaginable, qui surprend et qui engendrera l’engouement. Pour être un bon créateur de jeux, il faut être soi-même joueur et c’est ainsi que tous les employés ont des ateliers pour ‘jouer‘. Certaines zones sont cadenassées comme à la CIA, tant les secrets doivent être protégés au maximum.

800px-Ubisoft_Montreal

Nous testons tous les deux aujourd’hui la ligne de bus 129 qui partant de HEC descend par l’est du Mont-Royal vers la Place des Arts. Et c’est là que je retrouve Yves fin de journée pour nous raconter nos découvertes et nouvelles en dégustant un bon tartare de saumon au bistrot du Théâtre du Nouveau Monde.

Nous sommes invités par l’Ecole d’été au spectacle ‘Le Music-Hall de la Baronne‘ du Cirque Eloize dans la salle mythique de L’Olympia. L’ambiance est lancée dès les portes d’entrée franchies; des artistes passent autour du coup des gentlemen une cravate plutôt fantaisiste et nous, les dames, recevons une rose rouge ou blanche selon notre humeur du moment. La salle est aménagée avec des petites tables de cabaret, numérotées mais mélangées et par de chance, notre numéro de table n’existe nulle part ce soir! Après avoir été placés par erreur à la table VIP du directeur du théâtre, nous trouverons finalement des chaises hautes qui nous donnent un magnifique point de vue sur la scène.

IMG_3562 IMG_3419 IMG_3417 IMG_3421 IMG_3560

Celle-ci se présente comme une avancée avec une piste ronde à l’extrémité au milieu des tables de spectateurs, un peu comme pour un défilé de mode. Cette scène est petite et nous donnera des frissons lors de certains morceaux d’acrobatie. L’ambiance est fofolle, sous l’excitation de cette baronne, interprétée par Catherine Pinard, elle même chanteuse à la voix puissante, qui nous présente les divers artistes venus pour la plupart de l’étranger et dignes d’un grand Cabaret du Monde! Les performances sont souvent drôles et excellentes quant aux prouesses des acrobates qui se produisent tout près du public. Les filles semblent faites d’une colonne vertébrale en caoutchouc et les garçons seraient tous assez baraqués pour pouvoir s’exhiber à l’entrée des magasins Abercrombie&Fitch.

Ce spectacle coloré, vibrant, chantant, clownesque et acrobate se place dans le cadre du vingtième anniversaire du Cirque Eloize – en vingt ans, quatre mille représentations dans quatre-cent-quarante villes de quarante pays – et aussi de Montréal Complètement Cirque, le festival actuel. Avec nous dans le public, nous reconnaissons Daniel Lavoie.
A la sortie nous admirons la fin d’un spectacle de rue, avec des artistes-acrobates qui se lancent, se balancent sur une haute structure d’échafaudage. Cela semblait passionnant également.

IMG_3423

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s