Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Le rêve nommé Ubud se réalise …

Poster un commentaire

Pour être certains de ne pas manquer notre vol tant attendu pour Bali, nous avons logé au Crowne Plaza de l’aéroport. Les jeunes sont arrivés hier vers 17 heures et nous avons passé une joyeuse soirée de retrouvailles, autour d’un énorme buffet alléchant au restaurant Lime du ParkRoyal on Pickering et ensuite balade nocturne sur Boat Quay vers le Fullerton puis Marina Bay et l’Esplanade – séquence souvenirs pour nos enfants.

Ce matin c’est le grand départ avec AirAsia, un vol de 2h30 jusque Denpasar, la ville principale de Bali. L’Indonésie compte plus de treize mille îles; Bali est l’une d’elles, avec trois millions d’habitants, une destination de vacances paradisiaque. L’Indonésie est principalement musulmane dans presque la totalité de ses îles mais Bali est attirante elle par sa culture hindouiste, qui y est majoritaire à 95%.

Les formalités de visa sont nettement plus rapides que l’immigration; nous retrouvons facilement nos bagages grâce aux sacs colorés de nos suisses et à la sortie, il s’agit de repérer parmi les dizaines de chauffeurs, celui qui porte le panneau « Peigneur« . Le bâtiment de l’aéroport est spacieux et d’une architecture de briques orangées et de moulures blanches sculptées qui nous donne rapidement un aperçu du style général de la région.

Une bonne heure de route vers le nord – circulation vive entre voitures, vélomoteurs, camions où le klaxon n’est pas une décoration – petits commerces sur la rue, des quantités de vendeurs de statues de pierre ou de bois (bouddhas, éléphants, singes, tortues, lézards, …). Les rizières et les temples apparaissent au milieu d’une nature débordante de palmiers, bananiers, cocotiers, bambous, banyan trees, frangipaniers, bougainvillées, … l’autoroute laisse place à une route plus étroite et enfin à des chemins en terre … mais où arrivons-nous? Tout simplement à la porte du paradis!

La villa Osawah aussi appelée Omah Padi ou encore Anggun Villa pour les locaux, dépasse ce que nous avons imaginé dans nos rêves. Le comité d’accueil est formidable, chaleureux, avec Stéphanie de l’agence Bali Autrement, deux Made, Ayu, Eka, Komang et j’en oublie – le cocktail de lime et sugarcane n’est pas mal du tout non plus. Sourires, fleurs, fruits, costumes traditionnels, pièce de séjour ouverte au vent, étang aux fleurs de lotus et mini poissons rouges, bungalows aux toits de paille, aux lits à baldaquin, aux douches à ciel ouvert, piscine qui ne va pas tarder à nous rafraîchir, jardin tropical tellement beau, juste voisin des rizières à perte de vue … woah … on se pince pour y croire!

IMG_7090 IMG_7579 IMG_7575 IMG_7563  DSC_6409 DSC_7438 IMG_7570 IMG_7572  IMG_7094     IMG_7091 Image 1 IMG_7053

Et je commence à percevoir que ces vacances vont se révéler paradisiaques pour moi, la mama … avec à notre service, Made qui sera le guide et chauffeur, Eka et Ayu deux jeunes balinaises adorables, pour les petits déjeuners et les chambres, Komang notre chef cuisinier et Gusti, l’homme sécurité pour la nuit – rien que ça! Quel bonheur de pouvoir choisir les menus, les horaires, les activités et que tout se réalise comme par miracle … « ça s’annonce pas mal du tout », disent les garçons! Made nous raconte qu’il est venu passer trois mois à Lausanne chez un ami qui lui a offert le voyage, ainsi il parle un peu le français. C’était en hiver, il a eu froid et il ne savait pas que le thermomètre peut descendre sous le zéro ! Ici à Bali, nous sommes proches de l’équateur, avec un climat humide et chaud toute l’année ; mais le fait d’être dans l’hémisphère sud va susciter pas mal de discussions quand au sens de rotation du soleil et au repérage des points cardinaux – je laisserai cela à mes scientifiques.

Komang est encore un peu timide, il a pourtant un sourire craquant, il nous a préparé, selon mes desiderata transmis il y a deux jours par mail, brochettes satay, garlic bread, spring rolls, mie goreng, dont nous nous régalons à satiété. C’est Mathieu qui prend la relève ce soir pour choisir le menu de demain et le programme de la journée s’établit aisément sur les conseils de nos hôtes.

Les lumières par-ci par-là dans la piscine, le jardin, la villa ajoutent à la féerie du site – les grenouilles coassent, les cicadas sifflent, les coqs chantent, les chiens aboient, les oiseaux piaillent … nous sommes en pleine nature, nous allons devoir nous habituer à ses bruits quand vient l’heure du coucher … ça ira mieux de jour en jour.

DSC_6393 DSC_6782 DSC_6405

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s