Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

La grande excursion au centre de Bali

1 commentaire

C’est la grande excursion en famille vers la région des volcans. Made nous emmène tous les six dans sa Toyota, avec en tête un programme bien rempli pour la journée. L’île compte trois volcans, nous nous dirigeons vers Batur, celui d’altitude moyenne, dont le sommet culmine à 1700 mètres. C’est encore le plus actif, même si l’éruption la plus dévastatrice remonte 1917 ; elle tua plusieurs milliers de personnes et détruisit deux mille temples. Chaque jour, des coulées se produisent et l’ascension est possible seulement avec des guides avertis qui doivent adapter l’itinéraire selon les débordements de lave. La météo n’est pas claire, la vue sur le lac de la caldeira et sur la montagne volcanique nous fait presque penser aux paysages suisses. La corniche est un endroit touristique, des vendeurs aux échoppes d’artisanat ou de fruits nous interpellent. Il y a toujours des balinais pour nous frayer le passage, indiquer où garer la voiture et en prendre soin pendant notre visite, contre quelques rupiahs bien sûr.

IMG_7180 IMG_7179 IMG_7183 IMG_7177 IMG_7181 IMG_7193
Made n’a pas fixé le départ très tôt ce matin car il craignait l’affluence des fidèles au Pura Ulun Danu Batur, le temple proche du volcan; considéré comme le second plus important de l’île, il est dédié à la déesse protectrice du lac Batur et alimente par des sources souterraines les systèmes d’irrigation de Bali. Lors de l’éruption de 1917, la coulée de lave s’arrêta juste à la porte du temple situé à l’époque plus proche du cratère et c’est ainsi qu’une dizaine d’années plus tard les villageois décidèrent qu’il valait mieux le reconstruire dans un endroit plus sûr, sur la crête de la caldeira, où nous le visitons ce jour.

Nous croisons effectivement des autocars et beaucoup de véhicules de tous genres qui redescendent de la montagne. Les temples isolés, tels celui-ci, au calme dans la nature sont plus grands et plus propices à la prière, à la méditation, au chant. Les hommes portent la jupe et le chapeau traditionnel; les dames ont souvent une jolie blouse blanche en dentelle sur une jupe colorée, des fleurs dans la coiffure. Ils sont venus chargés d’offrandes (riz, argent, fruits, biscuits) qu’ils portent dans un panier d’osier posé sur la tête ou dans un plateau formé avec une feuille de bananier et les bâtons d’encens se consument lentement.

IMG_7200 IMG_7202 DSC_6882

Depuis une semaine déjà et jusque fin du mois, c’est la grande célébration annuelle pour les hindouistes de Bali; ils convergent tous vers ce temple pour y prier, y implorer les faveurs des divinités. Nous sommes fort chanceux de pouvoir nous joindre à cet événement de pure tradition locale. Le temple est décoré de tous côtés par des bannières et des sculptures faites de lanières de feuilles de palmier et de fleurs – nous en avons déjà vu plusieurs le long des routes. Nous portons tous les six le paréo offert par Stéphanie à notre arrivée; des dames nous aident à l’ajuster, nous parent d’une ceinture de couleur et coiffent le hommes d’un chapeau … nous voilà bien jolis! Nous ne passons toutefois pas inaperçus … mais c’est touchant de voir comme nous sommes si bien accueillis.

IMG_7209 IMG_7231 IMG_7205 IMG_7213 IMG_7212  IMG_7207 IMG_7208

Nous pénétrons par le portail d’entrée, fendu au centre comme image de la montagne cosmique divisée entre les forces positives et négatives de l’univers et admirons la cour centrale du temple, ouverte en tout temps aux fidèles ; le chant des prêtes et des fidèles s’accorde à la musique du gamelan, orchestre de gongs, tambours et métallophones. C’est de toute beauté, c’est un moment prenant, émouvant, que le ciel et ses nuages noirs décident alors de bénir en trombes – la vraie douche nationale!

IMG_7224 IMG_7218 IMG_4138 DSC_6924 IMG_7223 DSC_6941 IMG_7234 IMG_7229

La cour intérieure des temples hindous, la cour sacrée, est normalement réservée aux prêtres et aux croyants; il y a trois portes pour y accéder, les portes latérales sont fendues tandis que la porte centrale est couverte de dorures et est seulement accessible aux prêtres. Made intervient pour que nous puissions pénétrer dans cette cour sacrée – nous sommes au cœur de la cérémonie. Tous ceux à qui nous l’avons demandé, nous ont permis de photographier. Le sourire, l’envie de partager, de nous connaître, la bonne humeur, la sérénité, les couleurs, les sculptures, les fleurs, l’encens, les offrandes, les chants, les litanies, la musique … dans un décor magnifique!

DSC_7034 DSC_7013 DSC_7020 DSC_6971 DSC_7017 IMG_7248 DSC_6980 DSC_7057 IMG_7242

Made a emporté lui, d’autres vêtements restés au sec dans sa voiture tandis que les nôtres sècheront avec la ventilation et nous voici reprenant la route vers le sud. La pause déjeuner, choisie par notre guide, nous émerveille; le Dewi Café surplombe une vallée de rizières en terrasses. Nous sommes baba d’admiration. Depuis la Thaïlande, Mélina et moi rêvons de voir de près ces plantations de riz en cascades aux couleurs vert tendre, aux épis qui flottent au vent. Nous ne sommes nullement déçues, c’est paradisiaque! Photos, vues panoramiques, vidéos se prennent en quantité pour assurer les souvenirs.

DSC_7067 DSC_7084 IMG_7275 IMG_7267 IMG_7272 IMG_7254  Image 2 IMG_7288  IMG_7257

Devant notre enthousiasme, Made nous propose une dernière halte avant de rentrer à la villa; Bali Pulina. Nous y découvrons la culture du café et surtout le Luwak café, dont les baies sont d’abord ingérées par les luwaks – petit animal qui ressemble à un chat musqué – avant d’être décortiquées et les grains grillés! Ce serait un des cafés les plus chers au monde, il peut se vendre à 1000 dollars le kilo. Le jardin nous montre également des lianes de vanille, des plants de gingembre, des arbres à durians, à cacao, des manguiers, etc. La visite se termine par une dégustation de huit cafés aromatisés, sur une terrasse extraordinaire en pleine nature tropicale et nous sommes servis par des balinaises radieuses.

IMG_7343 IMG_7314 DSC_7159  IMG_7332 IMG_7338 IMG_7331 IMG_7335  DSC_7218

La journée a été merveilleuse, riche en découvertes mais aussi un peu fatigante – rien de tel qu’un bon massage pour se détendre. Made nous organise cela pico bello en faisant venir masseurs et masseuses à la villa – la magie de leurs doigts opère sur chacun de nous, installés sur des matelas tous ensemble dans la pièce de séjour délicieusement ventilée. Musique d’ambiance, douceur et parfum de l’huile, lumières tamisées de fin de journée … le corps se détend … l’esprit s’envole ….

Une réflexion sur “La grande excursion au centre de Bali

  1. Que de découvertes!! Le paradis terrestre existe-t-il vraiment?
    Magnifique reportage. Bravo.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s