Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Retour à Singapour …

1 commentaire

Durant ce mois de février 2015 la grippe a méchamment sévi autour de nous, parmi mes amies, nos connaissances. Peut-être est-ce cette pneumonie de septembre qui m’a épargnée du moindre rhume, de la toux, de la gastro, de la fièvre – ou alors ce sont les bénéfices de mes séances d’acupuncture qui veillent à équilibrer et maintenir mes énergies. Ce fut un cadeau qui m’a permis d’organiser et de préparer notre transhumance de printemps. Ces préparatifs me sont à présent familiers, ils m’occupent de longues journées, avec des petites notes qui s’accumulent, il s’agit de n’oublier que le moins possible, de prévoir tout ce qui peut l’être afin de faciliter nos séjours lointains et aussi celui de Mathieu, notre gardien de maison, oh combien appréciable.
Yves, Alex &co ont sorti en octobre un deuxième ouvrage, ´Value Proposition Design’, qui ouvre encore un peu plus les portes pour des conférences, des cours, des séminaires. La demande et l’enthousiasme ne tarissent pas, un peu partout autour du globe. Yves reste attiré par l’Asie du sud-est et c’est ainsi que Singapour et Tokyo se sont vite retrouvées parmi les destinations. Tandis que son agenda se remplissait à vue d’œil, je m’occupais des billets d’avion et des logements, aux mêmes résidences que l’an dernier; tâche relativement aisée donc. Le plaisir pour moi sera de retrouver des amies; cafés, lunchs, repas, séance de manucure, visite chez mon médecin chinois agrémenteront également mon planning.
Mathieu me voyant plancher sur les réservations, se laisse soudain tenter par une semaine à Tokyo, ce qui nous réjouit au plus haut point, ce sera début avril et j’ai de suite en tête beaucoup, voire trop, de choses à lui faire découvrir (il y a déjà une escapade planifiée et réservée deux heures au nord de la mégapole).
Sydney s’ajoute à notre périple, pour cette fois une totale découverte d’un pays, d’un continent tellement éloigné de nous. Tenant compte du climat principalement, nous décidons de l’intercaler entre Singapour et Tokyo. Et je commence à piocher dans les guides et sur le net pour dénicher l’endroit où nous loger. Les contacts e-mail ne font que confirmer la réputation de gentillesses et de serviabilité des australiens mais aussi des suisses vivant là-bas. Maude, l’épouse d’un ami de Yves, me sera d’une aide précieuse dans le choix du quartier de Sydney où se poser. Notre correspondance devient très vite chaleureuse et nous avons toutes deux hâte de nous connaître.
C’est donc presque sans regret que le 2 mars nous quittons la pluie, le froid, la grisaille de Lonay pour partir vers une météo toujours estivale à Singapour, ensuite un automne que j’espère flamboyant en Australie du Sud et enfin des cerisiers en fleurs féeriques au Japon (avril étant le meilleur mois pour un séjour au pays du soleil levant).
Un vol Swiss de nuit devait nous emmener en 12 heures de Zurich à Singapour et sur les conseils d’Alex, nous ne mangeons pas dans l’avion, avec l’espoir de bien dormir. En effet je sombre rapidement mais le commandant de bord nous réveille prématurément, annonçant une escale à New Delhi pour déposer un passager souffrant gravement de troubles respiratoires. Il a fallu larguer du kérosène avant l’atterrissage, ensuite refaire le plein au sol pour le deuxième décollage, décollage qui a tardé à cause d’une autorisation tout d’abord refusée par l’aéroport d’Inde. Les négociations avec Zurich sont concluantes et nous voici repartis pour cinq bonnes heures de vol vers notre destination finale.
Il est 8 heures du matin, la faim tenaille les passagers et le petit-déjeuner nous réveille définitivement. Tout se termine bien – pour le passager souffrant nous l’espérons aussi; il fait 28 degrés à Singapour, il est 21 heures et un vrai lit nous attend au ParkRoyal Hotel. Nous nous sentons de suite chez nous; chaleur et moiteur, shorts et tongs, files et sourires … et le singlish du taximan! Nous avons quitté les crocus et les perce-neige au profit des palmiers et des orchidées.
Notre retour en Suisse est prévu le 26 avril … les travaux au Chemin des Abbesses devraient être terminés, la famille Osterwalder sera installée dans sa nouvelle maison rénovée, Thomas régnera en maître dans son magasin à la Grand’rue et nous serons à deux mois de l’heureux événement !!

Une réflexion sur “Retour à Singapour …

  1. Tout grand bonjour à vous deux ! Sympa de pouvoir suivre votre périple!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s