Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Amitiés retrouvées

Poster un commentaire

Anecdote amusante lors de notre repas à l’arrivée au ParkRoyal : la serveuse nous demande si nous venons juste de débarquer. Oui, pourquoi? Nous semblons fatigués, nous portons toujours notre pull-over, mon coussin pour la nuque pend à mon sac-à-dos? Non, c’est l’odeur, nous dit-elle!! Quel accueil;-) et elle insiste en nous affirmant que si elle reçoit un colis cadeau d’Europe ou des US, elle en aime tant l’odeur qu’elle ne lave pas de suite les vêtements si c’est cela le cadeau … Personnellement c’est avec grand plaisir que je me rafraîchis sous une douche parfumée. Je reconnais toutefois que l’odeur de Singapour, nous l’avons de suite reconnue en franchissant la porte de l’avion.
L’installation à Kent Vale est très rapide, nous nous y sentons comme chez nous. L’appartement qui nous a été alloué pour la semaine est nettement plus grand que celui de l’an dernier; il se situe au 19ième étage avec une vue impressionnante côté campus et côté port marchand. Tout est parfait, tout est impeccable dans ce bâtiment pratiquement neuf. Les habitudes me reviennent instinctivement : les achats au ColdStorage à deux pas du building, les reproductions de canvas au centre WestCoast Plaza où la dame me reconnaît (ou alors est-ce le canvas qu’elle a reconnu!), la marche lente à adopter pour ne pas se sentir de suite comme une éponge, le luxe d’un brushing s’avérant superflu avec l’humidité, le pull à ne pas oublier pour le métro, le taxi, le restaurant, le magasin, le numéro du bus ou la ligne de métro pour rejoindre Holland Village ou le centre ville, sans oublier la pause à la piscine de la résidence.
Tout est parfait si ce n’est la connexion Internet qui est défaillante depuis déjà plusieurs jours, semble-t-il … comme une malchance qui nous poursuit (je m’en souviens de Montréal) … et l’autre chose qui nous suit à la trace, ce sont les travaux ! Sans doute est-ce la raison pour laquelle je ne suis qu’à moitié étonnée de découvrir l’avenue en bas de notre colline, ouverte, avec des tuyaux en attente d’être remplacés – ce n’est certainement pas drôle de travailler dans le froid mais la chaleur et l’humidité de Singapour ne sont pas non plus un cadeau pour les ouvriers malais.
Yves ne s’attarde pas longtemps dans l’appartement le premier jour, il rejoint NUS où un bureau l’attend, avec son nom sur la porte, ses clés et autorisations préparées par Dorothy la secrétaire qui lui réserve un bon accueil. Il en va de même de la part de ses collègues et il travaille avec Poh Kam autour d’un article dont ils ont le projet en commun. Ce dernier est responsable du centre Entreprenariat, il a invité un couple tessinois, Suzanne de Swissnex ainsi qu’un entrepreneur local pour un souper tous ensemble au Star. Nos compatriotes suisses sont à la retraite, lui ancien entrepreneur dans l’aménagement de mobilhomes et ils séjournent 6 mois par année à Singapour! L’ambiance est joyeuse et chaleureuse, le repas est typique de Singapour et de Malaisie en cette période de Nouvel An chinois (2015 est l’année de la chèvre). Debout autour d’un plat central, composé de légumes, d’huile, de sauces, de saumon et de petits chips, représentant des pépites d’or pour la prospérité, la bonne fortune que chacun souhaite aux autres convives, nous mélangeons le tout avec le jeu des baguettes. Nous l’avions déjà vu faire mais c’est la première fois que nous avons la chance de participer à Yusheng … notre année chinoise 2015 devrait en être d’autant plus chanceuse.
Yves ne donne pas moins de 5-6 cours et conférences en cette fin de semaine; chaque organisateur, professeur ou entrepreneur, a réussi à rassembler un public assez nombreux et motivé. Tout se passe très bien et Yves, un peu fatigué, verra arriver le week-end avec plaisir. Pour moi, c’est la joie de revoir mes amies, Simone, Catherine, Cammy et aussi de m’offrir massages, manucure/pédicure … soit la vie typique des expatriées, me disent-elles. Nous bavardons de nos familles, de nos voyages, de nos projets; le réseau d’amitiés qui s’est ainsi créé pour moi aux divers endroits du globe où nous nous sommes posés un moment est précieux, enrichissant et je veille à l’entretenir.
La météo est excellente pour notre arrivée, pas de pluie et une brise océane qui rend agréable la chaleur des 30 degrés. La végétation me fascine toujours autant avec cette verdure luxuriante, ces arbres géants, ces fleurs aux couleurs chatoyantes. Les feuilles se renouvellent sans cesse dans un pays sans saison et les jardiniers au chapeau de paille (un peu comme le mien) s’occupent à balayer celles qui sont tombées. Le campus est vraiment joli et j’y découvre un nouveau bâtiment pour la faculté de musique; les architectures restent osées, originales, phénoménales. L’Essec s’est aussi offert un building vers One-North et au centre ville, je ne sais plus vraiment ce qui a émergé comme nouvelle construction mais c’est impressionnant. J’ai retrouvé Yves au Scape, où il donnait vendredi sa dernière présentation de la semaine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s