Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Parramatta

Poster un commentaire

Je dois me forcer à ne pas sortir sinon les autres voyages ne seront pas prêts, Yves n’aura plus de chemise propre, les rappels de factures vont affluer, l’appartement deviendra insalubre. Je m’active donc aux tâches ménagères et administratives tandis que Yves est parti donner un séminaire pour Hamish. Il gère un gros incubateur – environ 70 start-up qui sont toutes logées dans un même bâtiment, une ancienne usine entièrement reconvertie, près de la gare de Redfern. Tous utilisent le premier canvas et sont enchantés ce lundi de découvrir le deuxième – l’interaction est excellente. Et pour fêter cela ainsi que mon travail comme assistante et fée du logis, j’ai réservé une table au FishFace à 10 minutes de chez nous. On y déguste le meilleur poisson de Sydney, disent les guides et Maude me l’a également conseillé – un régal, et ce jusqu’au dessert. C’est définitivement une merveilleuse surprise pour nous : en Australie (du sud-est en tout cas) on mange tellement bien !

Mardi la pluie est annoncée alors que j’ai planifié une sortie avec mon amie mais face à ma réticence instinctive, Maude insiste, se veut plus optimiste que moi et c’est parti. Elle a eu raison; la remontée en ferry depuis Circular Quay nous procure un paysage et un soleil magnifiques jusqu’à notre destination de Parramatta – une heure et demi de pur plaisir. La rivière est très large à son embouchure, avec de part et d’autre tout d’abord des usines encore en activité ou reconverties en appartements très prisés, des zones d’habitations plus rurales entourées de verdure et parfois luxueuses ou de-ci de-là, quelques buildings plus élevés. Puis les rivages se rapprochent, les arbres ont les pieds dans l’eau et donnent un paysage sauvage qui rappelle à Maude le Costa Rica. Le vent et la vitesse du bateau sont les bienvenus pendant la navigation car dès qu’il s’arrête aux quais en chemin, la chaleur nous plombe (et vu les prévisions de ce matin, je n’ai emporté ni chapeau ni lunettes solaires !).

Parramatta est un quartier ou presque une petite ville, à 25 km à l’ouest de Sydney. Plusieurs institutions publiques et entreprises privées s’y installent récemment, la positionnant un peu comme un deuxième centre ville. La ville fut créée en même temps que Sydney, en 1788 et c’est la plus ancienne colonie européenne à l’intérieur des terres. C’est ici la limite entre l’eau salée de la marée et l’eau douce de la rivière du même nom que la ville.

Un lunch léger, salade et saumon, nous permet de partir marcher vers cette bourgade. Nous y admirons le style de maisons en bois typiques de l’ancien temps, un ficus majestueux à l’envergure impressionnante, encore pas mal de fleurs dans les jardins même si ce n’est plus la forte saison. Il est bien dommage que la ferme Elizabeth soit fermée aux visites car son parc tout autour nous laissait présager d’une jolie découverte. Par contre l’église catholique maronite de la communauté libanaise (importante ici) a elle ses nombreuses portes ouvertes; construite toute en rond, elle présente une architecture très rassemblante, qui diffuse une sensation de bien-être – nous nous y posons pour un moment paisible.

Voici que la pluie a décidé de modifier nos plans de retour, ce sera plus rapide de rentrer en train plutôt que de sillonner à l’inverse la Parramatta River. Isabelle et Maude, comme deux amies de longue date (c’est pourtant notre deuxième rencontre seulement) ont babillé ensemble toute la journée – quel bonheur que cette nouvelle amitié !

Thomas et Mélina nous envoient des photos de leur marche dans la neige à Val d’Isère. Olivier est toujours à KL, il se rafraîchit avec une bonne Tiger beer …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s