Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Blue Mountains

Poster un commentaire

Quitter Sydney sans pousser la balade jusqu’aux Blue Mountains n’était pas envisageable; qu’aurais-je dit à Simone, quelle photo aurais-je pu montrer à Luis? Ainsi il est 9h18 quand le train quitte la gare centrale en direction de l’ouest; à mon grand étonnement, il est complet. Le trajet va durer 2 heures (pour 100 km seulement et au prix de 5.80 dollars australiens) à un rythme lent qui permet de bien observer les paysages et avec une vingtaine d’arrêts – et de redémarrages à chaque fois hoquetants – dans des villages aux noms aussi charmants que Leura, Emu plains, Falconbridge ou Bullaburra. Les gares sont coquettes – des maisonnettes en bois peint bien entretenues et aux abords fleuris. La végétation devient de plus en plus verte, avec des forêts à perte de vue et ce sont seulement quelques érables rougissants qui rappellent que c’est l’automne.

Katoomba est la ville la plus grande (10’000 habitants) et la plus touristique des Blue Mountains – et il n’y a aucun doute là-dessus en voyant que 99% des voyageurs y descendent du train. La localité est aussi connue pour son mode de vie alternatif et son festival de magie dans les rues, au solstice d’hiver en juin. Je laisse la foule se diriger vers la rue principale ou vers les agences qui organisent des tours en autocar pour m’isoler dans un café français autour d’une soupe à l’oignon et de pains perdus à l’orange et au chocolat.

La rue principale est rectiligne, elle monte et descend assez fort, elle est jalonnée de boutiques d’antiquités, de restaurants de toutes cuisines, de magasins d’équipement pour la montagne et l’aventure – une impression de remonter le temps, comme un décor de film ancien. J’y découvre aussi son hôtel de luxe, mythique, le Carrington alors qu’il y a maintes maisons d’hôtes, auberges et YMCA.

Une demi-heure de marche – je dois être la seule à marcher pour rejoindre le premier point-de-vue – me permet de m’éloigner de Katoomba Street pour observer le style des petites maisons rurales avec leur terrasse couverte côté rue et leur jardinet coquet. Les buissons fleuris, les arbustes et les arbres décoratifs ressemblent fort à nos jardins d’Europe – et beaucoup de cerisiers rougissants le long des trottoirs. Sur le plan gps, j’ai repéré un Buddhist Vihara, qui bien évidemment me pousse au détour; il s’agit d’un centre de retraite, perdu dans la forêt d’eucalyptus où la paix, la sérénité doivent ouvrir à la méditation, sans aucun doute.

Le bain de foule reprend à mon arrivée au point-de-vue; the 3 sisters, la vallée Jamison, le mont solitaire. On fait la file pour se prendre en photo devant ce paysage spectaculaire, où surplombant un énorme vide couvert d’une forêt gigantesque, la vue – sur les 3 pics et sur les falaises rouges ocres vertigineuses – se dessine sur plus de 180 degrés. Une balade me tente, appelée ‘scenic world’, par le parc Lilianfels; un chemin vallonné, parfois escarpé et creusé dans la pierre, dans la nature sauvage du bush tellement jolie quand ses eucalyptus ont leur tronc dénudé (et ici ni lézard ni araignée, seulement le chant des oiseaux). Des chutes d’eau et une cascade, faisant presque penser à notre Tine de Conflens, terminent ma marche qui ce jour encore fut bien sportive.

Toute cette région est un paradis pour les randonneurs et peut-être aussi les grimpeurs, la descente vers le fond de la vallée ne doit pas être triste et il y a même un téléphérique (dommage dans le paysage!). Katoomba est à une altitude de 3’336 pieds et la vallée de Kedumba était du temps des aborigènes une retraite fraîche pour l’été. Ses marais et sa végétation assurent une eau pure et fraîche; un barrage permet de réguler l’approvisionnement en eau pour Sydney.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s