Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Mon quotidien à Tokyo

Poster un commentaire

Je me sens de plus en plus à l’aise dans cette ville où pourtant la communication reste un petit défi mais je comprends mieux comment les choses fonctionnent et où trouver ce dont j’ai besoin – c’est parfois un peu comme un jeu. Après une ou deux journées avec nous, Mathieu a dit : »on pourrait peut-être passer à quatre repas par jour », tellement il a aimé les menus dans les restaurants. Depuis son départ par contre, j’ai repris le chemin du supermarché et c’est un plaisir de choisir son poisson, sa viande (le boeuf le plus blanc possible), ses légumes dans les rayons du frais – les yaourts, les fruits frais ou en gelée sont aussi succulents. Yoshiike, l’an dernier, était un magasin tout serré, sous les voies du chemin de fer mais ils ont déménagé depuis, dans le sous-sol du nouveau Uniqlo – quelle coïncidence heureuse!

Tandis que Yves préparait ses présentations en japonais, je me suis appliquée à organiser un trip de trois jours vers le sud-ouest. Il est souvent plus facile de se repérer avec quelques papiers sous les yeux, alors j’ai emmené Yves au 7eleven près de notre appartement, et à deux, nous sommes parvenus à imprimer des documents depuis notre clé USB – cela paraît simpliste mais je peux assurer que sur une photocopieuse où tout est quasi indiqué en caractères kanjis, cela relève d’une prouesse (au départ le carré rouge, puis celui arrondi vert sur la droite et peu importe ce qu’il est écrit dedans, la porte s’ouvre pour insérer la clé, attendre que le carré bleu devienne lumineux … et ainsi de suite).

Un jour de temps froid et humide, je cherche sur Internet un Onsen où aller me prélasser. Train et métro me conduisent aux bains publics de Nagomino Yu, un endroit fréquenté par des japonais(es) de tout âge et en les voyant ainsi nombreux, c’est à se demander s’ils ont réellement des salles-de-bain dans leurs habitations ou si l’habitude ancienne de venir aux bains publics attire toujours. L’eau chaude des Onsens a probablement des vertus curatives et dans certains bassins, le corps est de suite recouvert d’une couche tellement douce de mini-bulles. Le gommage, suivi d’un massage traitant, finalisent en beauté parfumée ma séance – et tout cela en m’exprimant uniquement avec les mains!

Mercredi est annoncé ensoleillé ; je pars pour la promenade autour du palais impérial, dans le parc Chidorigafuchi. Il est un peu tard pour Sakura dans toute sa splendeur mais certains arbres sont encore superbes, leurs boules de fleurs pareilles à de gros pompons blancs ou roses. Je papote en chemin avec deux filles de Taïwan ; elles sont très sympathiques et me rappellent les amies vietnamiennes de Sheena que j’ai rencontrées à Singapour au printemps dernier. Je me balade sans plan, je les renseigne puis je monte jusqu’au temple Yasukuni que j’aime particulièrement bien. Il est assez sobre, son jardin est soigné, son allée est majestueuse depuis l’énorme Torii et son exposition d’Ikebana me fascine. Outre les cerisiers en fleurs, j’ai pu admirer dans mes sorties des camélias rouge sang, des lilas blancs parfumés, des glycines naissantes, des parterres de tulipes, des azalées lumineuses – soit toutes variétés que nous trouvons en Europe. Et j’apprendrai par Sheena, que le chrysanthème est la fleur impériale. Il y en a souvent une grosse, sculptée dorée sur les portes des temples. La fleur a fait son apparition au Japon au sixième siècle avec l’arrivée des chinois. C’était alors une plante médicinale et peu à peu, l’empereur se l’est approprié comme symbole de longévité.

Après un repas au-dessus de Tokyo près du Dôme et de passage dans le quartier de Jimbocho, avec ses nombreux magasins de livres d’occasion et aussi de librairies, je suis tombée sur une boutique craquante de souvenirs, d’artisanat mais aussi de bonsaïs. Ne voyant pas très bien comment rapporter cela en Suisse, j’en ai acheté un pour Kato – l’emballage que la serveuse a réalisé était tout autant splendide!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s