Blog d'Isabelle

Journal d'une Lausannoise en Asie, Australie et Amérique latine

Todai, Jimbocho, le Dome …

Poster un commentaire

Mon langage avec les mains est assez efficace chez le gars des impressions, pour récupérer la commande et reproduire d’autres documents, dans d’autres formats, en couleur et différents types de papier. Tout se passe toujours avec un grand sourire et chacun est heureux quand la transaction aboutit ! Cela me donne l’occasion de flâner un peu dans le quartier de Todai, l’Université de Tokyo. Les bâtiments n’ont pas beaucoup de cachet, les portes d’entrée au campus sont traditionnelles et je ne manque pas au passage, de saluer Hachikō et son maître.

On pourrait penser que les japonais ne boivent que du thé mais c’est une erreur, ils aiment le café (importé de Colombie, Equateur, …) et l’odeur qui se répand devant les nombreux bars où on rôtit encore les grains est alléchante. Les vitrines des restaurants présentent elles souvent les plats factices – ça aide pas mal … Je précise juste que les chiots ou petits chats dans les vitrines ne sont eux pas factices! Certaines choses sont ainsi faciles à comprendre, il en va de même pour les recommandations dans le métro – les images parlent d’elles-mêmes.

Le métro est plus vieux, moins bling bling qu’à Singapour – on doit plus souvent se farcir les descentes à pied (6 volées de 25 marches à Hongo Sanchome) mais il est tellement propre aussi. Chacun veille à emporter ses déchets, rien ne se jette dans la rue – et ici aucun panneau de menace d’amende, c’est dans les gènes, la culture, l’éducation – c’est beau !! Le recyclage des déchets commence par le tri que font des personnes manuellement et on les voit transporter dans la rue d’énormes sacs de canettes par exemple. Pour en revenir au métro, il est bien agréable également de pouvoir trouver sur les quais des distributeurs de boissons froides ou chaudes, de snacks et même de glaces ou alors des kiosques qui permettent de parer à tout oubli : mouchoir en tissu, cravate, cigarettes, brosse à dents, le pic-inc avec des bentos, etc.

Une pause pour le lunch nous ramène dans le quartier de l’hôtel Niwa proche de la station de Suidobashi, ce fut notre premier contact avec le Japon il y a plus de trois ans. L’hôtel proche du dôme a toujours un restaurant panoramique au dernier étage et nous nous repérons mieux maintenant dans la métropole, une ville dense, à perte de vue. Dans les rues de Jimbocho, nous sommes à l’aise, on y retrouve les nombreux bouquinistes, une agence à l’enseigne qui présente Chamonix. Ici les motards de la police ne roulent pas en BMW mais en Honda et le vélo idéal comporte un siège devant et un à l’arrière – j’imagine un pour le bébé et un pour les courses … ou le chien peut-être (l’idéal pour Mathieu en charge de Lucie et Chinook)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s